PUBLICITE

PUBLICITE

Vladimir Poutine avertit les Occidentaux : la menace de la guerre nucléaire est réelle

Lors de son discours annuel à la nation, Vladimir Poutine a prévenu jeudi dernier contre une escalade du conflit en Ukraine, soulignant la possibilité d’une « menace réelle » de guerre nucléaire en cas d’intervention occidentale. Conforté par les avancées des troupes russes sur le front ukrainien, le président russe s’est également félicité des succès de son armée à quelques semaines d’une élection présidentielle qu’il devrait remporter aisément.

À la tribune du Gostiny Dvor à Moscou, Vladimir Poutine a répondu avec calme aux récentes déclarations d’Emmanuel Macron sur un éventuel envoi de troupes occidentales en Ukraine. « Ils doivent comprendre que nous aussi avons des armes capables d’atteindre des cibles sur leur territoire », a-t-il prévenu, mettant en garde contre les conséquences tragiques d’une intervention étrangère.

Succès militaires et résistance économique
Le président russe a souligné les progrès de l’armée russe sur le terrain, contrastant avec la situation d’il y a un an où ses troupes subissaient des revers en Ukraine. Il a salué la flexibilité de l’économie russe malgré les sanctions occidentales, affirmant que les capacités militaires du pays avaient été renforcées.

Vladimir Poutine a également assuré que les soldats russes engagés en Ukraine ne reculeraient pas, promettant la victoire sur le front. Il a critiqué les autorités américaines pour leur prétention à diriger le monde et a exprimé la volonté de la Russie de dialoguer avec les États-Unis sur les questions de stabilité stratégique.

PUBLICITE

PUBLICITE

Soutien populaire et confiance en l’avenir
Le chef du Kremlin a conclu en soulignant le soutien de la majorité du peuple russe à la campagne militaire en Ukraine, affirmant que la Russie avait préservé son unité et refusé d’être divisée. Dans un contexte international tendu, Vladimir Poutine a exprimé sa détermination à défendre les intérêts de la Russie et à promouvoir le dialogue pour préserver la stabilité mondiale.

La suite sur RFI

Laisser un commentaire