PUBLICITE

PUBLICITE

Une pétition pour rebaptiser l’université de Thies « Al Makhtoum »

L’université de Thiès devrait porter le nom de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Makhtoum. L’idée est du maire de Thiès, Talla Sylla, qui a lâché le mot, le 15 mars dernier, jour de la commémoration de la disparition du Khalife des tidjanes. Pour lui, « Al Makhtoum est une université ».

Depuis que l’idée a été émise, de jeunes disciples du défunt Khalife travaillent pour sa concrétisation. Ainsi, une pétition vient d’être lancée pour inciter les autorités étatiques à aller dans ce sens.

« Suite à la magnifique idée du maire de la ville de Thiès, M. Talla Sylla qui suggère que l’université de Thiès porte le nom de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy, ce grand intellectuel et philosophe de notre temps, nous interpellons humblement le ministre de l’Enseignement supérieur, le Premier ministre et le président de la République du Sénégal, Monsieur Macky Sall de réaliser ce vœu honorifique pour tous les Sénégalais (jeunes, vieux, hommes et femmes) », peut-on lire sur la pétition.

« Cet acte patriotique s’inscrit dans la réappropriation, en cours, de notre histoire et la valorisation de nos grands hommes à travers le monde. À l’instar de Confucius en Chine, de Ghandi en Inde, de Victor Hugo en France, de Nelson Mandela en Afrique du Sud, etc., l’impact des enseignements de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy, dans l’espace public sénégalais, mériterait qu’une telle institution du savoir soit baptisée à son nom en guise d’hommage respectueux à cet illustre apôtre de l’universalité. Nous espérons vivement recevoir une suite favorable à cette pétition qui montre l’importance de cet petit acte hautement symbolique devant l’immensité du parcours de l’homme, et nous vous prions de recevoir nos salutations les plus distinguées », ont écrit les initiateurs de la pétition coordonnée par Cheikh Ahmed Tidiane Mané. En 24 heures, la pétition a enregistré plus de 5200 signatures.

Emedia

1 commentaire
  1. […] Cheikh Ahmed Tidjane Bâ poursuit sa poussée irréversible au niveau de la Commune de la Médina.Les tentatives de sabotage n’ont pu attiédir sa verve militante . Il vient de décliner, ainsi, son ambition pour cette localité qu’il aime tant: »Médina, nous l’aimons comme notre âme et entendons le servir avec passion. Médina doit être tirée vers l’émergence socio-économique et nous allons l’aider à y arriver. Nous voulons en faire une Commune phare, témoin et parfaitement en phase avec la modernité. Elle peut être citée en exemple au Sénégal et, même, ailleurs si elle est gouvernée par des mains expertes. Malheureusement, ce n’est pas le cas, aujourd’hui », a laissé entendre l’ancien Directeur des impôts . Et sur quel levier compte-t-il appuyer, M.Bâ se veut catégorique : » Une fois élu, Médina sera érigée en un centre rayonnant au cœur de la Ville de Dakar. Ses habitants vont retrouver l’art de vivre avec à la clef un cadre de vie décent. Nous allons aussi promouvoir l’inter-communalité et la coopération internationale. Une gestion participative sera également prônée. Aucun fils et / ou fille de la Médina ne sera exclu(e).Nous allons appuyer aussi sur le Plan Sénégal Emergent (PSE) pour l’ériger en une Commune pilote respectable , durable et enviable.  » […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :