PUBLICITE

PUBLICITE

Sonko trompe Benno avec Diomaye…La vérité sur son plan B

Ousmane Sonko, en matière politique, est démasqué comme un manipulateur. Bien que poussant des pions pour tromper son monde et ses adversaires, son stratagème vient d’être percé à jour par les analystes politiques de xibaaru. Il a récemment annoncé le nom du plan B de Pastef pour le remplacer en tant que candidat à l’élection présidentielle de 2024, désignant Bassirou Diomaye Faye. Cependant, les analystes considèrent cela comme une diversion.

Dans une déclaration lue à Jotna TV, le parti dissous Pastef a officiellement choisi Bassirou Diomaye Faye comme candidat à la présidentielle de 2024. Cependant, ce choix suscite des questions sur la bannière sous laquelle le candidat de Sonko se présentera, étant donné que Bassirou Diomaye Faye est membre du parti dissous et actuellement en prison depuis 7 mois.

Selon la loi électorale, le candidat doit être porté par un parti politique légalement constitué, une coalition de partis politiques légalement constitués, ou une entité regroupant des personnes indépendantes. Ainsi, Bassirou Diomaye Faye ne peut pas être candidat en tant que membre d’un parti dissous.

PUBLICITE

Les analystes affirment que le vrai candidat de Sonko est un activiste non affilié à un parti, qui a été enrôlé par Sonko dans la coalition électorale Yewwi et est devenu député. Ce candidat aurait déjà obtenu les parrainages nécessaires et attendrait tranquillement au chaud. Selon les informations, le vrai candidat de Sonko serait Guy Marius Sagna, un activiste qui a collecté des fonds lors de sa tournée en Europe pour financer sa campagne électorale. Son retour au Sénégal serait orchestré pour surprendre la mouvance présidentielle avec le dépôt de sa candidature à la dernière minute.

PUBLICITE

Laisser un commentaire