PUBLICITE

PUBLICITE

Serigne Mboup, Président de l’Uncclas : Un Ndongo Daara sur le chemin du Palais

Serigne Mboup, Président de l’Uncclas, a côtoyé des intellectuels formés à l’école française, en l’occurrence des chefs d’Etat comme Abdou Diouf, Abdoulaye Wade et d’autres présidents du monde notamment ceux des Usa, de la France, de la Chine… Ces rencontres ont été un grand apport dans leurs trajectoires, car ils ne nourrissent plus aucun complexe devant les grands du monde. Cette transversalité dans le monde des affaires ayant connu un succès et son expérience acquise dans les rencontres semblent conforter Serigne Mboup dans son projet de devenir cinquième président de la République du Sénégal.

Rien ne présageait son entrisme en politique. Ni son cursus, ni son parcours d’homme d’affaires. Né à Kaolack dans une famille religieuse, Serigne Mboup a passé l’essentiel de sa jeunesse dans l’apprentissage du Coran. Sa destinée était de devenir maître coranique, profession qu’il n’exerça pas aussi longtemps, car étant très tôt rappelé aux côtés de son père, commerçant établi au marché Sandaga.

PUBLICITE

De marchand ambulant à grossiste en passant par tablier, avec les épreuves, des coups bas, Serigne Mboup finit par faire rayonner l’héritage du doyen Bara Mboup, avec le Groupe Ccbm. Ce holding, qui enregistre au moins mille emplois directs et quatre mille indirects, a été construit à la sueur du front d’un self made man.

PUBLICITE

Laisser un commentaire