PUBLICITE

PUBLICITE

Réunion de l’Abca : La création d’une banque centrale africaine et la convergence monétaire au cœur des débats

Le Bureau de l’Association des banques centrales africaines (Abca), vient de tenir sa première réunion ordinaire à Dakar. Rencontre durant laquelle, la création de la banque centrale africaine, la mise en oeuvre du programme de la coopération monétaire en Afrique et le cadre de suivi des critères de convergence, sont, entre autres points, débattus.

Commissaire aux affaires économiques à la commission de l’Union africaine, le Professeur Victor Harisson a fait état de lenteurs dans la ratification et la signature des instruments juridiques. Ce, pour la mise en place des institutions financières panafricaines. « La commission de l’Ue a créé et soumis un questionnaire aux Etat membres à Yaoundé pour connaitre les facteurs explicatifs des taux extrêmement faibles de signature et de ratification. Mais aussi, connaître leur point de vue sur la création de la banque centrale africaine », a-t-il indiqué.

Il souligne aussi, qu’aujourd’hui, des défis subsistent quant à la mise en oeuvre du programme monétaire en Afrique. Ainsi, la commission de l’Union africaine estime que les efforts devront être multipliés « pour opposer un calendrier afin de parvenir à la convergence macro-économique dans les meilleurs délais ». Elle a réitéré la volonté de l’Union africaine « à renforcer la coopération avec l’Abca pour traduire en réalité le projet de création de la banque centrale africaine qui est clé de voute de l’intégration continentale. »

PUBLICITE

Tarek Amer, Président de l’Abca, a, lui, plaidé pour davantage de soutien en faveur des banques et que celle-ci puissent avoir plus d’Indépendance, notamment dans la mise en oeuvre de la politique monétaire. Car, explique-t-il: « l’indépendance des banques centrales est très importante pour la stabilité de nos nations mais, parfois, les gouvernements ne réalisent pas cela, et pourtant il est important de réaliser cela. »

PUBLICITE

Il a aussi souligné l’importance, d’unifier les banques centrales africaines et unifier leurs politiques monétaires.

1 commentaire
  1. […] président du Sénégal, Macky Sall, et le président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat, ont exprimé leur « extrême préoccupation » face à la très grave et […]

Laisser un commentaire