PUBLICITE

PUBLICITE

Relance industrielle : Serigne Guèye Diop, le ministre, annonce la mise en place de 45 agropoles.

Dans le cadre de la politique de relance industrielle de la Casamance, le gouvernement s’engage à dynamiser l’agropole Sud en introduisant de nouvelles perspectives pour la création d’emplois et l’accroissement de la richesse à travers les chaînes de valeur.

Cette initiative a été dévoilée par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Serigne Diop, lors de sa visite sur le site de l’agropole Sud. Il a également annoncé la mise en place de 45 autres agropoles à travers tout le Sénégal.

« Le potentiel de la Casamance est presque illimité en matière d’agriculture et d’élevage. Cependant, depuis 65 ans, il n’y a pas eu d’investissements dans le domaine de l’industrie. Or, le rôle de l’industrie est de transformer des produits à haute valeur ajoutée. Par exemple, l’anacarde, qui se vend aujourd’hui à 700 F, peut valoir de 10 000 à 15 000 F s’il est transformé. Pour cela, il faut créer des agropoles dans chaque département », a-t-il expliqué.

PUBLICITE

Le ministre a également souligné que le gouvernement prévoit de créer une agropole dans chaque département du Sénégal, avec un volet industriel visant à transformer les produits locaux. Il a mentionné l’ajout de produits animaux tels que la volaille, l’agriculture, l’élevage bovin, et d’autres produits à forte valeur ajoutée.

PUBLICITE

Cette initiative vise à sédentariser et à fixer les jeunes de la région méridionale, selon l’ancien maire de Sandiara. Il estime qu’il n’y a aucune raison pour que les jeunes quittent cette région pour trouver du travail ailleurs, allant même jusqu’à risquer leur vie en prenant les pirogues.

Laisser un commentaire