PUBLICITE

PUBLICITE

Politique : Salam Diallo dévoile ses ambitions

Salam Diallo parle politique. Le chanteur affiche ses ambitions dans un entretien accordé à L’Observateur du jour. « J’aimerais devenir député pour défendre les intérêts de la population, notamment celle de Grand-Dakar », déclare-t-il.

Il poursuit : « Le Sénégal est un pays de paix. Nous vivons dans une démocratie où les opposants ont accédé au pouvoir. Ils font leur travail et ont besoin de soutien et de patience. Nous ne devons pas leur mettre la pression ni exiger des résultats immédiats. »

Pour rappel, l’artiste avait, lors de la préparation de son nouvel album « Soirée sénégalaise », simulé le dépôt de sa candidature au Conseil constitutionnel. La vidéo le montrant en candidat mécontent d’être recalé avait fait le buzz. « Les Sénégalais m’adorent. Je ne pouvais pas rester de marbre lorsque le pays était menacé par des tensions post-électorales », explique Salam Diallo.

PUBLICITE

C’est pour cette raison, ajoute-t-il, « que j’ai concocté un morceau pour appeler la population au calme et à la sérénité, afin que nous puissions avoir des élections libres et transparentes, dans la paix et l’harmonie. J’ai chanté pour tous les candidats et créé une chorégraphie très comique, en faisant appel à des personnalités et des comédiens. »

PUBLICITE

Il continue : « J’ai voulu que le morceau fasse du buzz. D’où cette idée de simuler le dépôt de ma candidature au Conseil constitutionnel, en costume, accompagné de deux gardes du corps dans le scénario. Je tenais un classeur contenant des feuilles ramassées dans la rue. Feignant d’être outré, j’ai dit au public qu’on m’avait recalé. »

Laisser un commentaire