PUBLICITE

PUBLICITE

Mort de S. M. Diop à Pikine : Émeutes et tensions dans le banlieue

S. M. Diop a tragiquement perdu la vie des suites de ses blessures lors d’une opération policière musclée mercredi dernier dans le quartier général d’un gang d’agresseurs et de trafiquants de drogue à Pikine. Transporté d’urgence dans plusieurs établissements de santé, il a finalement succombé à ses blessures à l’Hôpital Principal, provoquant une vague de colère parmi ses proches et ses amis.

La mort de S. M. Diop, présenté comme membre du gang ciblé par les forces de l’ordre, a déclenché des émeutes dans la région, marquées par l’incendie d’un bus de Dem Dikk et d’un véhicule particulier. Des barricades ont été dressées et des pneus brûlés dans les artères principales de Pikine. De plus, un individu armé d’un coupe-coupe s’est rendu au commissariat local, exigeant des comptes et accusant un agent d’être impliqué dans l’incident. Il a été rapidement neutralisé et placé en détention.

PUBLICITE

Laisser un commentaire