PUBLICITE

PUBLICITE

Massacre au Mali: Alioune Tine réclame d’urgence,un sommet UA-Cedeao sur la question.

Alioune Tine a réagi suite au massacre, d’au moins 160 Peuls au Mali, dans la région de Mopti. L’expert indépendant des nations unies demande, à cet effet la tenue d’un sommet UA-Cedeao.

L’ancien secrétaire général de la Raddho regrette « l’installation progressive des groupes armés et des groupes violents extrémistes dans ces localités depuis 2015, la destruction des systèmes traditionnels de résolution des conflits, et le retrait de l’Etat malien qui ont entraîné la dégradation de la situation sécuritaire, et des droits de l’homme, dans la région…«

Alioune Tine, dans un document exploité par le journal « Le Qotidien », rappelle que « les membres de la communauté peuls sont abusivement assimilés aux groupes extrémistes violents, ou tout au moins complices, alors que ceux de la communauté dogon sont assimilés aux dozos (chasseurs traditionnels à la solde de l’Etat)« .

PUBLICITE

A cet effet, il réclame d’urgence la tenue d’un sommet sur la question, ainsi que des enquêtes pour situer les responsabilités des uns et des autres.
Il réclament aussi aux autorités maliennes de « diligenter des enquêtes approfondies, promptes et impartiales sur les cas de violations et abus des droits de l’homme qui auraient été commis et de traduire en justice leurs auteurs… »

PUBLICITE

Laisser un commentaire