PUBLICITE

PUBLICITE

Les comploteurs d’Amadou Ba sous pression : Macky les surveille de près

Ils ont refusé Amadou Ba comme candidat de l’APR. Pourtant, en présence de Macky Sall, ils jouent la comédie. Tous les conspirateurs de l’APR, qui travaillent dans l’ombre pour entraver le candidat de Benno Bokk Yaakaar, sont dans la ligne de mire du Palais. Leur hypocrisie a agacé le Palais. Ils avaient donné carte blanche à Macky Sall pour choisir le candidat de BBY, et aujourd’hui, ils s’y opposent. Tant qu’ils restaient dans l’ombre, ils étaient hors de portée. Mais maintenant qu’ils ont révélé leur vrai visage, Macky Sall les surveille de près, et ils devront affronter les conséquences.

À moins de quatre mois de l’élection présidentielle, les intentions commencent à se dévoiler véritablement dans le camp présidentiel. Certains montrent désormais leur vrai visage. Cependant, ils doivent être conscients que Macky Sall contrôle la coalition Benno Bokk Yaakaar. Il en est le leader depuis 2012 et en une connaissance approfondie. Il est familiarisé avec le poids politique de chacun.

Macky Sall a une connaissance approfondie d’Abdoulaye Bibi Baldé et de Souleymane Jules Diop, deux personnalités au discours fort mais sans réel soutien. Cependant, ces deux individus osent maintenant critiquer le choix de Macky Sall, bien qu’ils lui accordaient auparavant une confiance totale. Auparavant, Abdoulaye Bibi Baldé et Souleymane Jules Diop n’avaient jamais contesté les décisions du Chef de l’État.

PUBLICITE

Selon des sources, ces critiques virulentes proviendront de mercenaires agissant pour le compte de commanditaires cachés au sein de l’APR. Ils semblent être activés par des opposants d’Amadou Ba. Leur objectif est de nuire à Amadou Ba et de détourner le soutien de l’APR et de Benno Bokk Yaakaar vers un autre candidat de Benno Bokk Yaakaar, à savoir Mahammed Boun Abdallah Dionne. Une telle démarche dénote un manque de loyauté envers Macky Sall, surtout à quatre mois de la fin de son mandat présidentiel.

Ils arborent un sourire hypocrite devant Macky Sall et feignent de soutenir Amadou Ba, mais leur véritable objectif est de détourner tous les soutiens vers Mahammed Dionne. Cependant, Macky Sall est conscient de leurs manigances et est au fait de tout. Aujourd’hui, leur véritable identité a été dévoilée, notamment Souleymane Jules Diop, Maodo Malick Mbaye, Abdoulaye Bibi Baldé, et à leur tête, un groupe influent composé d’un président d’institution, d’un ministre et de deux députés, dont l’un préside une commission.

PUBLICITE

Abdoulaye Bibi Baldé, Souleymane Jules Diop, et le très discret Maodo Malick Mbaye se positionnent en tant que leaders pour mener la lutte de certains prétendant être proches du Chef de l’État, alors qu’en réalité, ils ont toujours agi en marge de ses intérêts.

Certains comportements trahissent une réelle lâcheté. Ces individus ont choisi de contester de manière détournée le choix du Président de la République en faveur d’Amadou Ba. Pourquoi le choix d’Amadou Ba devrait-il les déranger ? Ils émettent des déclarations visant uniquement à dénigrer Amadou Ba devant l’opinion, alors que le moment exige une solidarité renforcée au sein de la mouvance présidentielle.

Actuellement, Amadou Ba est sur le terrain, et de nombreux sondages le placent en position de remporter l’élection présidentielle dès le premier tour. Cependant, c’est précisément maintenant qu’ils ont décidé de s’en prendre à Amadou Ba, donnant ainsi l’impression que la majorité présidentielle est divisée. Ce faisant, ils espèrent affaiblir Amadou Ba au profit de Mahammed Boun Abdallah Dionne.

Il est évident qu’au-delà des candidats de l’opposition, Amadou Ba doit faire face à des adversaires masqués au sein de la mouvance présidentielle. Ils agissent comme des serpents prêts à cracher leur venin sur lui, se montrant pires que tout le monde. Cependant, Macky Sall a maintenant clairement identifié ceux qui manquent de loyauté, se prétendent fidèles, mais agissent dans son dos. Macky Sall les surveille de près et leur réserve une punition sévère.

CHEIKH TOURE/ SURLETERRAIN

Laisser un commentaire