PUBLICITE

PUBLICITE

Le Scandale de la Pouponnière de Ndella Madior Diouf : Des Allégations Choc Ébranlent l’Opinion Publique

La pouponnière « Sos Santé Keur Yeurmandé », dirigée par Ndella Madior Diouf, est actuellement au cœur d’une controverse alarmante, suscitée par des allégations graves d’une ex-nounou. Cette dernière, qui a choisi de s’exprimer sous couvert d’anonymat auprès de Seneweb, révèle un tableau inquiétant d’une institution censée être un refuge pour les enfants.

Promue comme une « pouponnière VIP » sur les médias il y a moins d’un an, cette institution est aujourd’hui confrontée à des accusations de trafic d’enfants et de négligence grave envers les petits pensionnaires.

Selon la nounou témoignante, qui a accepté de travailler dans cette pouponnière par nécessité économique, la réalité sur les lieux est bien loin de l’image présentée au public. Alors que Ndella Madior Diouf aurait déclaré qu’elle dépensait généreusement pour le bien-être des enfants, la réalité quotidienne semble tout autre.

La dénonciatrice, diplômée en journalisme et contrainte de chercher un emploi dans le domaine de la petite enfance pour subvenir aux besoins de sa famille, raconte un tableau alarmant de malnutrition, de négligence, et de conditions de vie déplorables pour les enfants de la pouponnière.

PUBLICITE

PUBLICITE

Elle souligne que les enfants, âgés de 1 à 1,5 ans, souffrent de malnutrition aiguë, se retrouvant à manger leurs propres selles dans un état de désespoir. La détresse des enfants, décrite comme « pitoyable » par la nounou, remet en question la gestion de l’institution par Ndella Madior Diouf.

Face à cette situation, la jeune diplômée en journalisme, choquée par l’état critique des enfants, a démissionné avec ses deux sœurs à peine un jour après avoir débuté leur emploi à la pouponnière.

Les allégations troublantes de cette ex-nounou soulèvent des préoccupations majeures quant à la responsabilité et à la gestion de l’institution, mettant en lumière un besoin urgent d’enquête pour garantir la sécurité et le bien-être des enfants au sein de la pouponnière « Sos Santé Keur Yeurmandé ».

Laisser un commentaire