PUBLICITE

PUBLICITE

Le Ministère de la Femme prévoit un budget dépassant les 31 milliards de francs CFA pour l’année 2024.

Le budget du Ministère de la Femme, de la Famille et de la Protection des Enfants pour l’année 2024 est fixé à la somme de 46 062 540 755 F CFA en autorisations d’engagement (AE) et 31 297 673 610 F CFA en crédits de paiement (CP). La ministre, Fatou Diane, présente ce budget devant les parlementaires pour en assurer la défense. Il est réparti sur quatre programmes, à savoir Famille-Genre, Enfance, Autonomie économique des femmes, et Pilotage, Gestion et Coordination, et Administratif.

Le ministre souligne que le mot d’ordre de son département est de prendre systématiquement en charge le bien-être et l’épanouissement des familles, des femmes et des enfants dans les programmes budgétaires. Dans cette perspective, le ministre des Finances et du Budget indique que des efforts considérables ont été déployés, avec une augmentation régulière des crédits, passant de 9 902 000 000 F CFA en 2011 à 31 300 000 000 F CFA en 2023, soit une multiplication par 3,5 et 12 ans. Les allocations de 2024 ont augmenté de 1,65 % par rapport à 2023 malgré une diminution de 2,078 milliards F CFA des ressources externes, témoignant d’un rythme de déclin performant des projets financés de manière externe.

PUBLICITE

Concernant la performance dans le secteur, le ministre des Finances souligne que le ministère de la Femme compte huit projets majeurs avec un financement de 58,5 milliards F CFA, dont 83 % ont été décaissés au 30 septembre 2023. Un taux de décaissement élevé est crucial pour réduire la charge de la dette. Il mentionne également la reconstitution du portefeuille du ministère avec des projets tels que le Projet d’autonomisation des femmes et le Dividende démographique au Sahel (SWEDD), bénéficiant d’un fonds de préparation de la Banque mondiale de 661 millions F CFA.

En ce qui concerne la masse salariale des femmes, le ministre souligne qu’un montant de 279 000 000 000 F CFA sera payé à 39 574 femmes de la Fonction publique pour l’année 2023, une somme qui n’est pas incluse dans le budget du ministère de la Femme.

PUBLICITE

seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.