PUBLICITE

PUBLICITE

Le juge a tranché pour Oustaz Assane Seck…

Oustaz Assane Seck, détenu depuis mai dernier, voit sa requête de mise en liberté provisoire rejetée. Cette demande avait été soumise après son interrogatoire approfondi le 21 novembre dernier.

D’après les informations de Libération, aussi bien le parquet que le juge ont décidé de refuser la demande de liberté provisoire de l’Oustaz Assane Seck. Les avocats du chef religieux avaient plaidé en faveur de sa libération, mais la décision des autorités judiciaires s’est opposée à cette requête.

PUBLICITE

Il est à rappeler que l’Oustaz Assane Seck avait été appréhendé par la Sûreté urbaine (Su) à Sébikotane. Les charges qui pèsent contre lui comprennent l’atteinte à la sûreté de l’État, l’appel à l’insurrection, ainsi que les actes et manœuvres visant à perturber l’ordre public. Ces accusations font suite à une émission télévisée au cours de laquelle il aurait déclaré : « Soit Ousmane Sonko est candidat et il remportera l’élection, soit il n’est pas candidat et le pays s’embrase ».

surleterrain.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.