PUBLICITE

PUBLICITE

La Sierra Leone criminalise le mariage des mineures : des peines sévères prévues

Le président de la République de Sierra Leone, Julius Maada Bio, a promulgué mardi une loi interdisant le mariage des filles de moins de 18 ans.

Cette législation, adoptée par le parlement le 22 juin dernier, vise à protéger les jeunes filles des conséquences néfastes des mariages précoces.

La loi prévoit une peine d’emprisonnement d’au moins 15 ans et une amende d’environ 2000 dollars pour les auteurs de ces pratiques.

PUBLICITE

En 2017, un rapport du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) indiquait que la Sierra Leone comptait 800 000 filles mariées, dont 400 000 avant l’âge de 15 ans.

PUBLICITE

Ces unions précoces entraînent une scolarité inachevée, des grossesses prématurées et des dommages physiques et psychologiques importants pour les mineures.

Laisser un commentaire