PUBLICITE

PUBLICITE

ÉTAT CIVIL À MBACKÈ – Les enfants nés en 2005 sacrifiés

Amateurisme ou sabotage flagrant ? Le système d’état civil à Mbacké semble mettre en péril toute une génération d’enfants. En effet, il est apparu que les personnes nées en 2005 et régulièrement inscrites à l’état civil sont informées que leurs documents sont considérés comme invalides et traités comme s’ils n’avaient jamais existé. Cette décision, à son tour, porte préjudice à des milliers d’enfants, notamment ceux qui fréquentent les écoles et les classes d’examens.

Au lycée de Mbacké, la majorité des élèves de terminale entrent dans la catégorie des « sacrifiés ». Au niveau judiciaire, des procédures juridiques sont recommandées qui priveraient ces étudiants de leurs privilèges, les obligeant ainsi à supporter les conséquences d’actes qu’ils n’ont pas commis. Cette décision a naturellement suscité une colère considérable au sein d’une partie importante de la population de Mbacké, les conduisant à planifier une manifestation déjà autorisée le samedi 4 novembre 2024.

PUBLICITE

L’objectif de cette manifestation est de implorer les autorités de créer une commission de reconstitution des documents afin de fournir aux victimes des extraits valables basés sur des naissances dûment enregistrées. Selon certains organisateurs, la bataille pourrait s’avérer incessante. Restez connectés pour de prochains développements.

PUBLICITE

Laisser un commentaire