PUBLICITE

PUBLICITE

Campagne électorale : Mamadou Lamine Diallo veut faire inscrire le Magal de Touba dans l’agenda de l’Union africaine

« Nous accordons une grande importance au Grand Magal. C’est pourquoi, une fois élu, nous proposerons que cette journée emblématique soit au cœur de l’agenda de l’Union africaine », a déclaré Mamadou Lamine Diallo lors de sa visite dans le Baol mardi soir. Le candidat de la coalition Tekki a partagé sa vision concernant les institutions au Sénégal. « Outre les institutions héritées du colonisateur telles que le Président de la République et l’Assemblée nationale, il y a d’autres institutions telles que les chefs religieux qui ne sont pas de simples citoyens. Depuis l’époque de Blaise Diagne, dont la campagne était financée par Cheikh Ibrahima Fall et Cheikh Anta Mbacké, les chefs religieux sont des piliers sociaux et doivent jouer un rôle actif dans la gouvernance de la République », a expliqué M. Diallo, promettant de résoudre définitivement le problème d’accès à l’eau à Touba.

Le candidat à la présidentielle de la semaine prochaine a également demandé des prières pour la paix dans le pays, soulignant que la politique ne devrait pas être associée à la violence ni à la privation de liberté. « Chacun exprime ses convictions pour le bien-être du pays. C’est cela la démocratie décentralisée à travers des pôles régionaux de développement », a insisté Mamadou Lamine Diallo.

PUBLICITE

Laisser un commentaire