PUBLICITE

PUBLICITE

Boun Dionne fait trembler le Palais…

Amadou Ba ne peut pas se reposer sur ses lauriers. Le candidat de Benno Bokk Yakaar est confronté à une résistance croissante, avec de plus en plus d’opposants se dressant contre lui. Parmi eux, Mahammed Boun Abdallah Dionne, ancien Premier ministre et membre du même parti, est devenu un problème majeur pour le Premier ministre. Dionne s’est lancé en solo dans la course présidentielle, refusant de soutenir le choix de Macky Sall. Alors qu’on le considérait autrefois comme un outsider, il semble maintenant connaître une montée en popularité.

Amadou Ba doit prendre la candidature de Boun Abdallah Dionne très au sérieux. La campagne visant à le discréditer ne semble plus porter ses fruits. Les critiques provenant des membres de Benno Bokk Yakaar ont plutôt augmenté sa popularité auprès des Sénégalais. Dionne a tissé des alliances stratégiques dans l’ombre, avec des personnalités politiques influentes. Il a récemment organisé une grande réunion, coordonnée par Mounirou Sy, en vue de la collecte des parrainages.

L’une des forces de Dionne réside dans le fait qu’il compte encore des sympathisants au sein de la mouvance présidentielle. Certains d’entre eux pourraient décider de le soutenir ou de rejoindre un autre candidat, compliquant ainsi la tâche d’Amadou Ba. De plus, les membres frustrés de Benno Bokk Yakaar pourraient se tourner vers Dionne, formant ainsi une alliance puissante contre le pouvoir en place. Des dirigeants tels que Mame Boye Diao et Aly Ngouille Ndiaye ont tout intérêt à s’allier à Dionne pour renforcer leur position.

Contrairement à Amadou Ba, Dionne prône la rupture. Il plaide pour un gouvernement d’urgence, s’opposant ainsi au discours de ses anciens camarades de parti. Ce discours trouve écho chez un parti de la jeunesse sénégalaise, désireuse de changement après douze ans de règne du même parti au pouvoir. Dionne, avec son expérience de l’État et des institutions internationales, peut séduire les électeurs cherchant des solutions concrètes.

Amadou Ba doit se préparer à la riposte de Boun Abdallah Dionne, son adversaire interne. Dionne possède une expérience et une expertise variées, ce qui lui confère une crédibilité aux yeux de nombreux Sénégalais. La course à la présidence s’annonce donc disputée, avec Dionne émergeant comme un sérieux concurrent au sein même de Benno Bokk Yakaar.

Amadou Ba ne peut pas se reposer sur ses lauriers. Le candidat de Benno Bokk Yakaar est confronté à une résistance croissante, avec de plus en plus d’opposants se dressant contre lui. Parmi eux, Mahammed Boun Abdallah Dionne, ancien Premier ministre et membre du même parti, est devenu un problème majeur pour le Premier ministre. Dionne s’est lancé en solo dans la course présidentielle, refusant de soutenir le choix de Macky Sall. Alors qu’on le considérait autrefois comme un outsider, il semble maintenant connaître une montée en popularité.

Amadou Ba doit prendre la candidature de Boun Abdallah Dionne très au sérieux. La campagne visant à le discréditer ne semble plus porter ses fruits. Les critiques provenant des membres de Benno Bokk Yakaar ont plutôt augmenté sa popularité auprès des Sénégalais. Dionne a tissé des alliances stratégiques dans l’ombre, avec des personnalités politiques influentes. Il a récemment organisé une grande réunion, coordonnée par Mounirou Sy, en vue de la collecte des parrainages.

L’une des forces de Dionne réside dans le fait qu’il compte encore des sympathisants au sein de la mouvance présidentielle. Certains d’entre eux pourraient décider de le soutenir ou de rejoindre un autre candidat, compliquant ainsi la tâche d’Amadou Ba. De plus, les membres frustrés de Benno Bokk Yakaar pourraient se tourner vers Dionne, formant ainsi une alliance puissante contre le pouvoir en place. Des dirigeants tels que Mame Boye Diao et Aly Ngouille Ndiaye ont tout intérêt à s’allier à Dionne pour renforcer leur position.

Contrairement à Amadou Ba, Dionne prône la rupture. Il plaide pour un gouvernement d’urgence, s’opposant ainsi au discours de ses anciens camarades de parti. Ce discours trouve écho chez un parti de la jeunesse sénégalaise, désireuse de changement après douze ans de règne du même parti au pouvoir. Dionne, avec son expérience de l’État et des institutions internationales, peut séduire les électeurs cherchant des solutions concrètes.

Amadou Ba doit se préparer à la riposte de Boun Abdallah Dionne, son adversaire interne. Dionne possède une expérience et une expertise variées, ce qui lui confère une crédibilité aux yeux de nombreux Sénégalais. La course à la présidence s’annonce donc disputée, avec Dionne émergeant comme un sérieux concurrent au sein même de Benno Bokk Yakaar.

Amadou Ba ne peut pas se reposer sur ses lauriers. Le candidat de Benno Bokk Yakaar est confronté à une résistance croissante, avec de plus en plus d’opposants se dressant contre lui. Parmi eux, Mahammed Boun Abdallah Dionne, ancien Premier ministre et membre du même parti, est devenu un problème majeur pour le Premier ministre. Dionne s’est lancé en solo dans la course présidentielle, refusant de soutenir le choix de Macky Sall. Alors qu’on le considérait autrefois comme un outsider, il semble maintenant connaître une montée en popularité.

Amadou Ba doit prendre la candidature de Boun Abdallah Dionne très au sérieux. La campagne visant à le discréditer ne semble plus porter ses fruits. Les critiques provenant des membres de Benno Bokk Yakaar ont plutôt augmenté sa popularité auprès des Sénégalais. Dionne a tissé des alliances stratégiques dans l’ombre, avec des personnalités politiques influentes. Il a récemment organisé une grande réunion, coordonnée par Mounirou Sy, en vue de la collecte des parrainages.

L’une des forces de Dionne réside dans le fait qu’il compte encore des sympathisants au sein de la mouvance présidentielle. Certains d’entre eux pourraient décider de le soutenir ou de rejoindre un autre candidat, compliquant ainsi la tâche d’Amadou Ba. De plus, les membres frustrés de Benno Bokk Yakaar pourraient se tourner vers Dionne, formant ainsi une alliance puissante contre le pouvoir en place. Des dirigeants tels que Mame Boye Diao et Aly Ngouille Ndiaye ont tout intérêt à s’allier à Dionne pour renforcer leur position.

Contrairement à Amadou Ba, Dionne prône la rupture. Il plaide pour un gouvernement d’urgence, s’opposant ainsi au discours de ses anciens camarades de parti. Ce discours trouve écho chez un parti de la jeunesse sénégalaise, désireuse de changement après douze ans de règne du même parti au pouvoir. Dionne, avec son expérience de l’État et des institutions internationales, peut séduire les électeurs cherchant des solutions concrètes.

Amadou Ba doit se préparer à la riposte de Boun Abdallah Dionne, son adversaire interne. Dionne possède une expérience et une expertise variées, ce qui lui confère une crédibilité aux yeux de nombreux Sénégalais. La course à la présidence s’annonce donc disputée, avec Dionne émergeant comme un sérieux concurrent au sein même de Benno Bokk Yakaar.

Amadou Ba ne peut pas se reposer sur ses lauriers. Le candidat de Benno Bokk Yakaar est confronté à une résistance croissante, avec de plus en plus d’opposants se dressant contre lui. Parmi eux, Mahammed Boun Abdallah Dionne, ancien Premier ministre et membre du même parti, est devenu un problème majeur pour le Premier ministre. Dionne s’est lancé en solo dans la course présidentielle, refusant de soutenir le choix de Macky Sall. Alors qu’on le considérait autrefois comme un outsider, il semble maintenant connaître une montée en popularité.

Amadou Ba doit prendre la candidature de Boun Abdallah Dionne très au sérieux. La campagne visant à le discréditer ne semble plus porter ses fruits. Les critiques provenant des membres de Benno Bokk Yakaar ont plutôt augmenté sa popularité auprès des Sénégalais. Dionne a tissé des alliances stratégiques dans l’ombre, avec des personnalités politiques influentes. Il a récemment organisé une grande réunion, coordonnée par Mounirou Sy, en vue de la collecte des parrainages.

L’une des forces de Dionne réside dans le fait qu’il compte encore des sympathisants au sein de la mouvance présidentielle. Certains d’entre eux pourraient décider de le soutenir ou de rejoindre un autre candidat, compliquant ainsi la tâche d’Amadou Ba. De plus, les membres frustrés de Benno Bokk Yakaar pourraient se tourner vers Dionne, formant ainsi une alliance puissante contre le pouvoir en place. Des dirigeants tels que Mame Boye Diao et Aly Ngouille Ndiaye ont tout intérêt à s’allier à Dionne pour renforcer leur position.

Contrairement à Amadou Ba, Dionne prône la rupture. Il plaide pour un gouvernement d’urgence, s’opposant ainsi au discours de ses anciens camarades de parti. Ce discours trouve écho chez un parti de la jeunesse sénégalaise, désireuse de changement après douze ans de règne du même parti au pouvoir. Dionne, avec son expérience de l’État et des institutions internationales, peut séduire les électeurs cherchant des solutions concrètes.

Amadou Ba doit se préparer à la riposte de Boun Abdallah Dionne, son adversaire interne. Dionne possède une expérience et une expertise variées, ce qui lui confère une crédibilité aux yeux de nombreux Sénégalais. La course à la présidence s’annonce donc disputée, avec Dionne émergeant comme un sérieux concurrent au sein même de Benno Bokk Yakaar.

PUBLICITE

Amadou Ba ne peut pas se reposer sur ses lauriers. Le candidat de Benno Bokk Yakaar est confronté à une résistance croissante, avec de plus en plus d’opposants se dressant contre lui. Parmi eux, Mahammed Boun Abdallah Dionne, ancien Premier ministre et membre du même parti, est devenu un problème majeur pour le Premier ministre. Dionne s’est lancé en solo dans la course présidentielle, refusant de soutenir le choix de Macky Sall. Alors qu’on le considérait autrefois comme un outsider, il semble maintenant connaître une montée en popularité.

Amadou Ba doit prendre la candidature de Boun Abdallah Dionne très au sérieux. La campagne visant à le discréditer ne semble plus porter ses fruits. Les critiques provenant des membres de Benno Bokk Yakaar ont plutôt augmenté sa popularité auprès des Sénégalais. Dionne a tissé des alliances stratégiques dans l’ombre, avec des personnalités politiques influentes. Il a récemment organisé une grande réunion, coordonnée par Mounirou Sy, en vue de la collecte des parrainages.

L’une des forces de Dionne réside dans le fait qu’il compte encore des sympathisants au sein de la mouvance présidentielle. Certains d’entre eux pourraient décider de le soutenir ou de rejoindre un autre candidat, compliquant ainsi la tâche d’Amadou Ba. De plus, les membres frustrés de Benno Bokk Yakaar pourraient se tourner vers Dionne, formant ainsi une alliance puissante contre le pouvoir en place. Des dirigeants tels que Mame Boye Diao et Aly Ngouille Ndiaye ont tout intérêt à s’allier à Dionne pour renforcer leur position.

Contrairement à Amadou Ba, Dionne prône la rupture. Il plaide pour un gouvernement d’urgence, s’opposant ainsi au discours de ses anciens camarades de parti. Ce discours trouve écho chez un parti de la jeunesse sénégalaise, désireuse de changement après douze ans de règne du même parti au pouvoir. Dionne, avec son expérience de l’État et des institutions internationales, peut séduire les électeurs cherchant des solutions concrètes.

Amadou Ba doit se préparer à la riposte de Boun Abdallah Dionne, son adversaire interne. Dionne possède une expérience et une expertise variées, ce qui lui confère une crédibilité aux yeux de nombreux Sénégalais. La course à la présidence s’annonce donc disputée, avec Dionne émergeant comme un sérieux concurrent au sein même de Benno Bokk Yakaar.

PUBLICITE

Amadou Ba ne peut pas se reposer sur ses lauriers. Le candidat de Benno Bokk Yakaar est confronté à une résistance croissante, avec de plus en plus d’opposants se dressant contre lui. Parmi eux, Mahammed Boun Abdallah Dionne, ancien Premier ministre et membre du même parti, est devenu un problème majeur pour le Premier ministre. Dionne s’est lancé en solo dans la course présidentielle, refusant de soutenir le choix de Macky Sall. Alors qu’on le considérait autrefois comme un outsider, il semble maintenant connaître une montée en popularité.

Amadou Ba doit prendre la candidature de Boun Abdallah Dionne très au sérieux. La campagne visant à le discréditer ne semble plus porter ses fruits. Les critiques provenant des membres de Benno Bokk Yakaar ont plutôt augmenté sa popularité auprès des Sénégalais. Dionne a tissé des alliances stratégiques dans l’ombre, avec des personnalités politiques influentes. Il a récemment organisé une grande réunion, coordonnée par Mounirou Sy, en vue de la collecte des parrainages.

L’une des forces de Dionne réside dans le fait qu’il compte encore des sympathisants au sein de la mouvance présidentielle. Certains d’entre eux pourraient décider de le soutenir ou de rejoindre un autre candidat, compliquant ainsi la tâche d’Amadou Ba. De plus, les membres frustrés de Benno Bokk Yakaar pourraient se tourner vers Dionne, formant ainsi une alliance puissante contre le pouvoir en place. Des dirigeants tels que Mame Boye Diao et Aly Ngouille Ndiaye ont tout intérêt à s’allier à Dionne pour renforcer leur position.

Contrairement à Amadou Ba, Dionne prône la rupture. Il plaide pour un gouvernement d’urgence, s’opposant ainsi au discours de ses anciens camarades de parti. Ce discours trouve écho chez un parti de la jeunesse sénégalaise, désireuse de changement après douze ans de règne du même parti au pouvoir. Dionne, avec son expérience de l’État et des institutions internationales, peut séduire les électeurs cherchant des solutions concrètes.

Amadou Ba doit se préparer à la riposte de Boun Abdallah Dionne, son adversaire interne. Dionne possède une expérience et une expertise variées, ce qui lui confère une crédibilité aux yeux de nombreux Sénégalais. La course à la présidence s’annonce donc disputée, avec Dionne émergeant comme un sérieux concurrent au sein même de Benno Bokk Yakaar.

Amadou Ba ne peut pas se reposer sur ses lauriers. Le candidat de Benno Bokk Yakaar est confronté à une résistance croissante, avec de plus en plus d’opposants se dressant contre lui. Parmi eux, Mahammed Boun Abdallah Dionne, ancien Premier ministre et membre du même parti, est devenu un problème majeur pour le Premier ministre. Dionne s’est lancé en solo dans la course présidentielle, refusant de soutenir le choix de Macky Sall. Alors qu’on le considérait autrefois comme un outsider, il semble maintenant connaître une montée en popularité.

Amadou Ba doit prendre la candidature de Boun Abdallah Dionne très au sérieux. La campagne visant à le discréditer ne semble plus porter ses fruits. Les critiques provenant des membres de Benno Bokk Yakaar ont plutôt augmenté sa popularité auprès des Sénégalais. Dionne a tissé des alliances stratégiques dans l’ombre, avec des personnalités politiques influentes. Il a récemment organisé une grande réunion, coordonnée par Mounirou Sy, en vue de la collecte des parrainages.

L’une des forces de Dionne réside dans le fait qu’il compte encore des sympathisants au sein de la mouvance présidentielle. Certains d’entre eux pourraient décider de le soutenir ou de rejoindre un autre candidat, compliquant ainsi la tâche d’Amadou Ba. De plus, les membres frustrés de Benno Bokk Yakaar pourraient se tourner vers Dionne, formant ainsi une alliance puissante contre le pouvoir en place. Des dirigeants tels que Mame Boye Diao et Aly Ngouille Ndiaye ont tout intérêt à s’allier à Dionne pour renforcer leur position.

Contrairement à Amadou Ba, Dionne prône la rupture. Il plaide pour un gouvernement d’urgence, s’opposant ainsi au discours de ses anciens camarades de parti. Ce discours trouve écho chez un parti de la jeunesse sénégalaise, désireuse de changement après douze ans de règne du même parti au pouvoir. Dionne, avec son expérience de l’État et des institutions internationales, peut séduire les électeurs cherchant des solutions concrètes.

Amadou Ba doit se préparer à la riposte de Boun Abdallah Dionne, son adversaire interne. Dionne possède une expérience et une expertise variées, ce qui lui confère une crédibilité aux yeux de nombreux Sénégalais. La course à la présidence s’annonce donc disputée, avec Dionne émergeant comme un sérieux concurrent au sein même de Benno Bokk Yakaar.

 

 

surleterrain.net

Laisser un commentaire