PUBLICITE

PUBLICITE

Boun Abdallah Dionne : « Je n’ai pas besoin de demander la permission pour briguer »

L’ancien Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne a abordé ses relations avec le président Macky Sall lors d’une interview accordée au journal panafricain « Jeune Afrique ». Il a souligné qu’il ne regrettait pas son départ des rangs de la coalition Benno Book Yaakaar et a affirmé qu’il n’y avait pas de dissidence entre lui et Macky Sall.

Mahammed Boun Abdallah Dionne a déclaré : « Il n’y a pas de dissidence. Macky Sall est avant tout un frère et un ami. Il m’a appelé à le rejoindre pour contribuer au développement du Sénégal, et dans un esprit de loyauté totale. , j’ai mis en œuvre toutes mes compétences et mon engagement professionnel à son service. J’ai donné le meilleur de moi-même. Notre unité était motivée par l’avenir du Sénégal. Aujourd’hui, il ne se représente plus. Par conséquent, n’importe lequel d’entre nous peut aspirer à sa succession. Je n’ai pas besoin de demander la permission pour briguer la présidence de la République. »

Il a également expliqué qu’il ne considère pas qu’il y ait de rupture avec Macky Sall, car ce dernier ne se représente pas à la présidentielle. Sa principale adversité concerne désormais Amadou Ba, et il affirme que l’intérêt de la nation premier sur le parti.

PUBLICITE

Mahammed Boun Abdallah Dionne a également évoqué sa démission de la présidence du conseil d’administration de la Banque internationale pour l’industrialisation et le commerce du Sénégal (Bicis), qu’il occupait depuis mai. Il a expliqué qu’il a préféré rendre ce mandat pour éviter les conflits de compétences, car il ne peut pas être candidat à la présidence de la République tout en dirigeant une banque.

PUBLICITE

Laisser un commentaire