Beach Soccer 2022 : Le Sénégal renverse l’Egypte et s’offre le trophée !

Longtemps bousculés, les Lions du Sénégal ont sorti les griffes dans le temps décisif pour venir à bout de l’Egypte ce samedi après-midi en finale de la troisième édition de la Coupe COSAFA Beach Soccer (5-3). Rois en Afrique, Al Seny Ndiaye et ses partenaires montent sur le toit de l’Afrique Australe. Mais que c’était difficile.

 

Le match a très mal démarré pour Al Seyni Ndiaye et ses partenaires, et l’Egypte a très tôt bouleversé les plans de Mamadou Diallo qui insistait sur le fait de vouloir gagner cette rencontre sans prendre de but. Alors qu’on jouait la 3e minute dans le premier tiers-temps, le Sénégal se faisait surprendre par un superbe coup franc inscrit par Haitham Atef Costa. Pour la première fois dans ce tournoi, les Lions sont restés une période sans parvenir à scorer. La faute à une excellente défense égyptienne emmenée par son gardien de but.

Al Seny Ndiaye dans les mauvais et très bons coups

Et si la réussite a manqué côté sénégalais, cela donnait beaucoup plus de confiance aux Egyptiens qui ont fait illustrer Al Seny Ndiaye. Les Lions ont longtemps mis du temps à rentrer de bon pied dans cette rencontre. Ce qui va encore profiter à l’Egypte au milieu du second tiers-temps. Les Pharaons obtiennent un penalty commis par le capitaine des Lions et c’est le numéro Costa qui prend à contre-pied le portier sénégalais pour signer un doublé.

La meilleure occasion du Sénégal dans le second tiers-temps n’arrivera qu’à quatre minutes de la fin. Seydina Mandione Laye Diagne envoie une tête à bout portant au gardien égyptien, qu’il oblige à un superbe arrêt. Mais dans la suite de l’action, Mamadou Sylla est fauché, obtient un penalty puis relance le Sénégal (2-1). On voyait en ce but le déclic pour un meilleur visage côté sénégalais. Sauf qu’il ne fallait pas compter sur trop de précipitation de la part de Jean Ninou Diatta et ses partenaires.

Et voilà arrive une nouvelle punition. A 2,36 de la fin du second tiers-temps, Mohamed Abdel-Nabi permet encore à l’Egypte de reprendre le large avec un sublime coup de tête. Rien ne semblait sourire à la bande à Mamadou Diallo, à l’image d’un Mamour Diagne qui gâche une occasion de but juste avant la fin du second acte. Le numéro 10 des Lions ne profitait pas d’un corner pour envoyer un bon ballon dans la surface égyptienne puisqu’il envoie son tir en touche.

Mamadou Sylla intenable

Ainsi, pour entretenir l’espoir de revenir dans ce match, il fallait bien commencer le dernier tiers-temps. Ce que Mandione Diagne a bien compris. Sur le premier ballon joué dans cette dernière période, le numéro 8 des Lions réduit l’écart avec une frappe surpuissante du droit. Derrière, le match est trop haché ; les Egyptiens commettent beaucoup de fautes et ne cessent de jouer la montre. Pourtant, il restait un chemin à parcourir pour arriver vainqueur de cette rencontre.

Effectivement, il restait beaucoup de temps, un chemin qui pouvait justement permettre au Sénégal d’égaliser pour la première fois dans ce match, à 5 minutes de la fin. Et de quelle manière ! Servi par Jean Ninou Diatta, Mamadou Sylla, élu Homme du Match, effectue un sublime contrôle orienté, efface deux adversaires puis d’enchaîner avec une incroyable frappe du pied gauche. Mais encore une fois, le Sénégal va se mettre en difficulté puisque l’Egypte bénéficie d’un nouveau penalty.

Sauf que là maintenant, il fallait compter sur la grandeur d’Al Seny Ndiaye qui, en plus de haranguer ses troupes, vient stopper le penalty du numéro 2 égyptien. Après l’égalisation, le plus dur était fait pour un Sénégal qui va prendre pour la première fois dans cette rencontre l’avantage grâce à une bicyclette remarquable de Mamour Diagne. Et puis, vient la libération. Sur une longue relance d’Al Seny Ndiaye, Souleymane Coly est trouvé seul face au gardien égyptien. En pivot, il marque tranquillement le 5-3.

 

wiwsport

laissez un commentaire
%d blogueurs aiment cette page :