Amnistie Karim et Khalifa : « Serigne Abdou Mbacké Bara Dolly salue cette décision »

Vice-président du groupe parlementaire Liberté, démocratie et engagement (LDC) mis en place par la coalition Wallu Sénégal, Serigne Abdou Mbacké Bara Dolly n’a pas tardé à réagir à la volonté du président de la République, Macky Sall, de proposer une loi d’amnistie pour les personnes ayant perdu leurs droits de vote. Une proposition faite mercredi, lors de la première réunion du Conseil des ministres du gouvernement conduit par le Premier ministre Amadou Ba.

Pour Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly, cette décision du chef de l’Etat, Macky Sall, de proposer une loi d’amnistie pour ceux qui ont perdu leurs droits de vote est importante et salutaire pour notre jeune démocratie.

«En tant que député de Touba et vice-président du groupe parlementaire Liberté, démocratie et engagement (LDC) de l’opposition, je salue cette décision de haute portée et m’engage à battre campagne pour l’adoption d’un tel projet à l’Assemblée nationale auprès de mes collègues députés ».

Et le marabout-député de poursuivre : « Il ne faut surtout pas circonscrire ce projet d’amnistie pour ceux qui ont perdu leurs droits de vote à Karim Wade et Khalifa Sall. Ils ne sont pas les seuls Sénégalais qui ont perdu ce droit citoyen. D’autres compatriotes méconnus du grand public ont également perdu ce droit et doivent être rétablis par un vote à l’unanimité à l’Assemblée nationale ».

L’ancien vice-président de la Commission des Lois de l’Assemblée nationale, totalement en phase avec le Président Macky Sall sur ce point qui a été l’un des thèmes de campagne de l’opposition lors des dernières élections législatives du 31 juillet 2022, entend sonner la mobilisation et sensibiliser davantage ses collègues sur la portée d’un tel projet de loi qui doit passer à l’hémicycle, selon lui, avant le mois de décembre ?

Le Témoin

laissez un commentaire
%d blogueurs aiment cette page :