CEDEAO : ça chauffe entre Embalo et Doumbouya !

La junte au pouvoir en Guinée s’est livrée jeudi à une charge très violente contre le président en exercice de la Cedeao peu avant un sommet de cette organisation, dénonçant des propos tenus mercredi comme une « honte » et l’accusant de pratiquer une diplomatie « de guignols ».
 
« Le mensonge grossier et les propos qui s’apparentent à de l’intimidation sont de nos jours des pratiques rétrogrades qui n’honorent pas son auteur et ternissent par la même occasion l’image de marque de la Cedeao. Nous ne pouvons pas porter cette honte », affirme dans une vidéo adressée à un correspondant de l’AFP le colonel Amara Camara, une des figures de la junte et secrétaire général de la présidence dite de transition.
laissez un commentaire
%d blogueurs aiment cette page :