EXISTE-T-IL UNE CAUSALITE DIRECTE ENTRE TETE DE LISTE ET PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE ?

En ce qui concerne Aminata Touré, votre humble serviteur a, dès janvier 2022, écrit qu’on pourrait la porter à la tête du Parlement. D’ailleurs, elle pouvait être à cette station depuis 2017, en remplacement de Moustapha Niasse, mais elle ne fut pas finalement investie.
Mais devons à la vérité de rappeler ce qui suit :
En 1998, Ousmane Tanor Dieng ( ? ) dirigeait les listes du Ps aux législatives, il ne devint pas président de l’Assemblée nationale
En 2001 Idrissa Seck était tête de liste de la coalition Sopi, il ne devint pas président de l’Assemblée nationale
En 2017, Boun Abdallah Dionne était tête de liste de Benno bokk yakaar, il ne devint pas président de l’Assemblée nationale
laissez un commentaire
%d blogueurs aiment cette page :