Annonce

France: accusé d’agressions sexuelles et de viol, Nicolas Hulot quitte la vie publique

French Minister for the Ecological and Inclusive Transition Nicolas Hulot leaving the Elysee Palace after the weekly cabinet meeting in Paris, France on April 4, 2018. Photo by Eliot Blondet/Abaca/Sipa USA(Sipa via AP Images)

L’ancien ministre Nicolas Hulot, visé par de nouvelles accusations d’agressions sexuelles et de viol qu’il a dévoilées mercredi et démenties, a annoncé  quitter « définitivement la vie publique».

Le reportage n’a pas encore été diffusé que Nicolas Hulot prend déjà sa décision. Nos confrères d’Envoyé spécial ont en effet recueilli de nouveaux témoignages accusant l’ancien ministre de l’Écologie d’agressions sexuelles.

Dont acte ! Face à ce qu’il qualifie de rumeurs, Nicolas Hulot se retire donc. « Je vais quitter la présidence d’honneur de ma fondation. Je le fais pourquoi ? Parce que je veux les protéger des salissures que je vais prendre dans les jours qui viennent. Et, dans la foulée, pas plus parce que ma conscience ne serait pas tranquille, je quitte définitivement la vie publique tout simplement parce que je suis écœuréCela veut dire qu’à partir de maintenant, je vis pour ma famille, mes amis. Je quitte mon engagement et je ne m’exprimerai plus. »

Déjà une plainte en 2008

Ce n’est pas la première fois que de tels faits sont reprochés à Nicolas Hulot. Une plainte avait été déposée à son encontre par Pascale Mitterrand en 2008. La petite fille de l’ancien président de la République l’accusait d’un viol commis en 1997. L’affaire avait été classée sans suite pour cause de prescription alors que les faits ne semblaient pas établis selon le procureur de l’époque.

 

rfi

laissez un commentaire