Annonce

Peng Liyuan appelle à des actions conjointes pour améliorer l’éducation des femmes et des filles

Peng Liyuan, épouse du président chinois Xi Jinping, appelle à des efforts conjoints du monde entier pour promouvoir l’éducation des femmes et des filles dans une interview parue dans le Courrier de l’UNESCO.

Mme Peng, envoyée spéciale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) pour la promotion de l’éducation des filles et des femmes, a déclaré que l’éradication de la pauvreté et la réalisation de l’égalité des sexes sont des idéaux partagés par toute l’humanité et une aspiration partagée par les femmes du monde entier.

Grâce à ses efforts continus, la Chine a atteint l’objectif d’éliminer la pauvreté absolue, a déclaré Mme Peng, ajoutant que le développement de l’éducation était une mesure très importante pour y parvenir.

Peng Liyuan a déclaré que les parties devraient être encore plus déterminées à promouvoir l’éducation des filles et des femmes, et travailler ensemble pour s’assurer qu’un plus grand nombre d’entre elles puissent recevoir une bonne éducation.

Cela contribuerait à la réalisation des objectifs de développement durable, a-t-elle ajouté.

Alors que la COVID-19 continue de se propager à travers le monde, tout le monde partage le souhait qu’aucune fille ne soit laissée pour compte à cause de la pandémie, a déclaré Mme Peng.

Notant que l’initiative « Les futurs de l’éducation », lancée par l’UNESCO, était d’une grande importance, Peng Liyuan a déclaré que l’éducation du futur devrait viser à aider les gens à améliorer leurs capacités à vivre en harmonie avec la nature, à vivre en harmonie avec des personnes de différents pays et cultures, et d’apprendre, d’innover et d’appliquer de nouvelles technologies.

Les femmes ont le pouvoir de promouvoir le développement de la civilisation humaine et de créer un avenir meilleur pour l’humanité, a déclaré Mme Peng, ajoutant qu’on espérait que les gouvernements et de plus en plus d’organisations internationales, d’organisations non gouvernementales (ONG) et de personnes à l’esprit public prendraient l’initiative de travailler ensemble pour autonomiser les femmes et les filles grâce à l’éducation afin de réaliser de plus grands progrès et de donner un élan à la construction d’une communauté de destin pour l’humanité.

En 2015, la Chine et l’UNESCO ont créé conjointement le prix pour l’éducation des filles et des femmes.

Peng Liyuan a déclaré que la Chine continuerait à travailler avec l’UNESCO pour faire de la deuxième phase de la collaboration sur le prix un succès.

« En tant qu’envoyée spécial de l’UNESCO pour la promotion de l’éducation des filles et des femmes, je suis prête à assumer davantage mes responsabilités et à m’associer à chacun d’entre vous pour faire en sorte que davantage de filles et de femmes soient aimées, confiantes et autonomisées », a déclaré Peng.

 

(Photo : VCG)

laissez un commentaire