A VOIR...

$exe: Avec ou sans poils? Voici la tendance au Sénégal

Parmi les explications à cette tendance zéro poils : l’influence de la culture porn, mais également l’aspect « découverte de la sexualité » et le goût pour des physiques un peu lisses qui en découle. Lorsque l’on découvre le $exe, les poils ont un aspect sale et les jeunes préfèrent ne pas avoir affaire à eux. 
 Selon A.N, une jeune fille très en vue sur les réseaux sociaux, « il est impensable pour moi de faire l’amour avec des poils, il arrive même que ça me blesse ». Même son de cloche pour D.S., un jeune homme suivi sur Instagram par la gente féminine. Très au fait de la mode, il nous apprend que se « raser est une chose à laquelle il tient ». Pour lui, c’est une question d’hygiène surtout en cette période de chaleur. « Après les rapports sexuels il y a beaucoup de sueurs, je trouve sale les poils mouillés », révèle-t-il .

 
 Des séances spéciales pour se raser 


 Aujourd’hui les jeunes femmes sénégalaises sont même prêtes à payer pour se raser les poils pubiens. D’ailleurs le célèbre tatoueur Tyco, en a fait un travail qu’il présente comme lucratif. Il y a d’ailleurs plusieurs types d’épilation qui sont proposés dans ses services. Pourtant selon l’épilation intégrale favoriserait le développement d’infections (mycoses, IST, etc.) et augmenterait le risque de maladie type herpès génital. Ce, selon un rapport publié en 2016 par la revue sur les maladies sexuellement transmissibles.

Source: Buzzsenegal

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top