DESOLÉ MONSIEUR LE MAIRE BAMBA FALL, ÇA NE SE PASSE PAS COMME ÇA !

Il est important de préciser, avant d’aller loin dans cette tribune, que je ne dispute pas à Monsieur Bamba FALL, Maire de Médina, son droit le plus absolu de choisir l’orientation politique qu’il juge opportune. Je précise également qu’il n’y a aucune bisbille politique entre nos deux camps. Je lui reconnais son respect et son amitié envers le Président Ousmane SONKO. Respect et amitié que je sais réciproques.

La presse a rapporté ce lundi les propos que le Maire Bamba FALL aurait tenus durant un meeting organisé ce week-end à Thieurigne. Grande a été ma surprise de lire que le Maire Bamba FALL a décidé de rejoindre maintenant l’opposition radicale. Ainsi ma toute première question est de lui demander s’il l’avait donc quittée ? Si oui quand était-ce ? Ce dont je me souviens, c’est bien sûr de sa déclaration à la veille de l’élection présidentielle de 2019, quand il a préféré s’abstenir pendant que cette opposition radicale livrait bataille sur le terrain pour faire face au régime de Macky SALL. Dans quelle opposition se trouvait-il à l’époque ? Celle dite radicale ou celle dite de compromission ? Avant d’aller loin dans sa nouvelle orientation politique, Mr le Maire Bamba FALL devrait sans doute nous édifier.

Il n’y a pas besoin de revenir en détail sur les enjeux des élections locales à venir. Et plus nous nous rapprocherons de leur tenue plus les manœuvres politiciennes se dévoileront au grand jour. Je n’insinue pas que les récents propos du Maire Bamba FALL s’inscrivent dans cette dynamique mais il demeure important de le souligner. En tant que citoyen militant pour la cause patriotique, il est de notre devoir de faire comprendre aux électeurs les enjeux de ces élections et les aider à faire les meilleurs choix pour la conduite de leur destinée communale. Si nous voulons que les élections de février 2024 sonnent le glas d’un système politique archaïque et antinomique aux intérêts de notre Nation, nous devons commencer par ces élections locales en installant dans nos différentes communes ces alternatives portant une vision nouvelle de la politique et capable de porter ce changement tant attendu dans la gestion de la chose publique.

Je rappelle que telle est et restera la vision de PASTEF aussi bien à l’échelle nationale que locale. Les valeurs portées par le parti seront traduites en programme politique et en actes pour nos différentes communes et seront présentés à l’ensemble des électeurs.

Je précise que l’opposition dite radicale ne manque pas de compétences et un leadership local pour porter ce projet à la Médina. Elle ne manque pas de filles et de fils de la Médina capables de tirer la commune vers le sommet pour qu’on se jette dans les bras du premier venu, qu’il soit maire ou directeur.

L’opposition radicale à la Médina a préféré les consultations et les échanges citoyens en se rapprochant des populations pour recueillir leurs préoccupations et leur vision d’une Médina que nous partageons tous. Les conclusions de ce travail seront portées à la connaissance de tout le monde et les hommes et femmes qui porteront ce changement seront connus de tous.

Aux oiseaux de mauvaise augure qui seront prêts à prendre comme prétexte mon interpellation pour parler de division au niveau de l’opposition, que neni. PASTEF comme à son habitude pose un débat de principes et non de personnes. Et si un homme politique nous rejoint dans ces principes rien ne pourra nous opposer.

Ousseynou LY

Secrétaire Général PASTEF Médina

laissez un commentaire