Xi Jinping partage des souvenirs d’enfance

« La Journée internationale de l’enfance aura lieu le 1er juin. Joyeuse fête à vous tous, les enfants de toute la Chine ! » Le 30 mai, le président chinois Xi Jinping, qui est également le secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président de la Commission militaire centrale, a répondu à des membres des Jeunes Pionniers chinois (JPC) de l’école primaire de Xin’an, dans la ville de Huai’an de la province du Jiangsu, pour les encourager et leur adresser ses vœux de réjouissance à l’avance. 

L’épanouissement des enfants est la préoccupation la plus tendre au cœur du secrétaire général. Il va souvent au milieu des enfants, avec beaucoup de sollicitude et d’attente. Il est affectueusement appelé le « grand ami » par les enfants. 

Le « grand ami » Xi Jinping a partagé publiquement à plusieurs reprises ses souvenirs d’enfance et ses émotions au cours de son développement.   

Le secrétaire général Xi Jinping est né dans une famille révolutionnaire avec une éducation familiale stricte. Il a vécu une vie frugale pendant son enfance. En 2003, pendant une interview accordée à l’émission « Le temps et l’espace de l’Orient » de CCTV, il a dit : « Nous portions non seulement des vêtements rapiécés, mais aussi des vêtements des frères et sœurs ». Xi a quatre sœurs et deux frères. Quand il était petit, la plupart du temps il portait les vêtements de ses sœurs. Il se souvenait : « Ce sont des vêtements et des chaussures pour filles, je ne voulais pas les porter, mais j’ai dû le faire. » 

Le 30 mai 2014, le secrétaire général Xi Jinping est venu à l’école primaire ethnique du district de Haidian, à Beijing. Lorsqu’il participait à la cérémonie d’adhésion aux Jeunes Pionniers, il a partagé ses expériences avec les enfants : « Je suis allé à l’école primaire en 1959 et j’ai rejoint les Jeunes Pionniers en 1960. Comme j’étais trop jeune, je n’étais pas parmi les premiers à les rejoindre, et j’ai pleuré ». Les enfants ont ri quand ils ont entendu cela. Le secrétaire général a ensuite ajouté : « Je me souviens que mon cœur battait et j’étais très enthousiasmé quand j’ai rejoint l’équipe. Je ne sais pas si vous avez ce même sentiment » ? Les enfants ont répondu : « Oui » ! « Vous savez pourquoi ? Parce que c’est un honneur ». Le secrétaire général a exhorté les enfants à être prêts à prendre la relève à l’avenir. 

Le 30 mai 2014, le secrétaire général Xi Jinping s’est rendu à l’école primaire ethnique du district de Haidian à Beijing pour rendre visite aux enfants. Dans l’atelier de calligraphie « Moyuntang », il a vu les enfants écrire avec un pinceau « servir le pays avec suprême loyauté ». Très impressionné, il a mentionné qu’il était influencé par ces quatre caractères chinois depuis son enfance. « Quand j’avais quatre ou cinq ans, ma mère m’a acheté un petit livre et m’a raconté l’histoire de Yue Fei et sa mère qui lui a fait le tatouage de ces quatre caractères sur le dos. J’ai donc demandé à ma mère : ‘Mais ça ne fait pas mal ?’ Elle m’a dit : ‘Mais si ! Ça fait mal. Pourtant, Yue Fei se souviendra toujours de cette devise.’ Les propos de ma mère sont restés dans mon cœur jusqu’à ce jour. Servir le pays de toute mon âme, c’est l’objectif de toute ma vie. »

Le 9 septembre 2016, le secrétaire général Xi Jinping est retourné dans son alma mater, l’école Bayi à Beijing pour rendre visite aux enseignants et aux élèves. Il y a passé son temps de l’école primaire et du collège. Sur le grand terrain de sport, les adolescents footballeurs qui s’entraînaient ont attiré l’attention du secrétaire général. Il leur a dit : « J’ai joué dans cet endroit il y a plus de 50 ans. À cette époque-là, le sol était encore en terre battue…Si je suis très en forme maintenant, c’est grâce au sport que j’ai pratiqué quand j’étais jeune. Il faut un développement complet, sur le plan moral, intellectuel, esthétique et physique. Le sport joue un rôle important pour forger le caractère et fortifier la volonté. »

« Quand je vous ai vu patiner, je me suis souvenu de la façon dont je patinais à l’école primaire. C’était à Shichahai. Je patinais avec les patins qu’on m’avait donnés, malgré la mauvaise pointure. » Le 24 février 2017, dans le Centre sportif de Wukesong à Beijing, le secrétaire général Xi Jinping a partagé avec un groupe de jeunes joueurs de hockey sur glace le souvenir du patinage à Shichahai dans son enfance. Quand il était jeune, les installations sportives n’étaient pas très bonnes, et on n’avait que des patinoires rudimentaires à l’extérieur. Lui et son jeune frère aimaient tous les deux le patinage, mais ils n’avaient pas assez d’argent pour s’acheter une paire de patins à chacun, alors il a laissé cette opportunité à son jeune frère. 

laissez un commentaire