A VOIR...

Un prédateur $*exuel au cœur de l’Institut « Al Houda »…

M.Kandji, propriétaire et directeur de l’Institut « Al Houda » révèle; « Abdoulaye Diallo frottait son $exe contre celui de ma petite-fille, élève âgée de neuf ans. D’autres accusations tombent, avec celles de B.Sow qui est enseignant; « J’ai surpris le mis en cause, dans la chambre de repos des enseignants, assis sur le lit, la petite A.I, entre ses jambes… ».

Abdoulaye Diallo, 29 ans, reconnaît pour la petite A.I, mais réfute pour les autres cas: « pour A.I, c’est vrai. Je ne sais pas ce qui m’a pris. Mais pour les autres, je réfute les faits… ».
La victime estime que son bourreau « prétendait lui remettre les copies des devoirs des élèves, avant de sortir son $exe… ».

Une autre élève, 8 ans lâche: « il a touché mon $exe, j’avais très peur », tandis que l’autre victime assène: « j’ai réussi à m’échapper quand il a commencé à me tripoter ».
Le pervers, recruté il y a peine deux mois pour enseigner l’arabe, a déjà fait deux victimes entre le 31 mars er le 1er avril, avant de tomber.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top