A VOIR...

Madiambal-Ousmane Sonko…Qui est notre pire ennemi ?

L’hypocrisie gagne du terrain au Sénégal et surtout dans les milieux politiques depuis qu’a éclaté l’affaire Adji Sarr dont Ousmane Sonko est accusé d’avoir violé cette dernière. Peu importe que les accusations de Adji Sarr portées sur Ousmane Sonko soient fondées ou non, des hommes politiques de l’opposition, les activistes, une certaine presse, tous s’empressent de manifester leur solidarité au leader du Pastef dans cette affaire.

Madiambal Diagne n’est pas l’ennemi de la cohésion nationale : Et celui qui menace le Sénégal d’une deuxième vague dévastatrice ?

Au Sénégal, c’est le règne de l’hypocrisie. Madiambal Diagne, le patron du journal « Le Quotidien » fait les frais de son article dans les colonnes de ce journal qui touche un point sensible qu’est l’ethnicisme. Madiambal Diagne fait l’objet d’attaques de toutes part. Comme s’il est le seul dans cette affaire à avoir tenu des propos ethnicistes. Il ne s’agit pas d’encourager ces genres de propos, mais Madiambal Diagne est-il le plus à blâmer ?

Quand Ousmane Sonko lance un appel à la résistance qui fait 13 morts et menace d’une seconde vague encore plus dévastatrice, on n’entend personne…ils ont tous peur. Mais quand Madiambal Diagne touche un point névralgique, c’est toute la République des peureux qui est dans des remous. Tout le monde s’y met pour condamner, et même des journalistes dont notre consœur Binta Diallo…Thiey Sénégal ! Quand la peur change de côté.

Ousmane Sonko qui tient des propos appelant à la violence et à la haine, personne ne le condamne. Ousmane Sonko qui est accusé de viol par une jeune fille, des acteurs politiques de l’opposition, les activistes, tous s’empressent de l’innocenter, d’accuser l’Etat du Sénégal de complot. Ousmane Sonko est blanc comme neige. Il est celui qui tient des propos appelant plus à la violence et à la haine, il ne fait l’objet d’aucune condamnation, personne pour l’appeler à la raison. Ousmane Sonko fait partie des pires menaces pour le Sénégal. Pourquoi donc s’en prendre uniquement à Madiambal Diagne ? Comme s’il y avait du deux poids, deux mesures.

Madiambal Diagne n’est pas l’ennemi. Ce n’est pas lui qui menace le Sénégal d’une deuxième vague de violence plus dévastatrice. C’est Ousmane Sonko qui l’a fait. Et personne ne le recadre. Parce que c’est l’hypocrisie qui est en train de gagner du terrain au Sénégal On peut condamner certains pour avoir tenu certains propos, d’autres non. Ainsi va le Sénégal. Il y a de la fumisterie.

La rédaction de Xibaaru

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top