Assurances de Diouf Sarr sur AstraZeneca… - surleterrain.net
A LA UNE

Assurances de Diouf Sarr sur AstraZeneca…

Aux yeux du ministre de la Santé et de l’action sociale, il n’y aucune inquiétude à se faire à propos du vaccin AstraZeneca. Réceptionnant hier dans les locaux de la Pharmacie nationale d’approvisionnement (Pna) un don de 25 mille doses d’Astra­Zeneca de l’Inde, Abdoulaye Diouf Sarr a indiqué que tout se passe bien au Sénégal.

Les signaux sont au vert au Sénégal quant à l’utilisation du vaccin anti Covid-19 de type AstraZeneca. L’assurance est du ministre de la Santé et de l’action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr. La tutelle recevait ce vendredi matin, 12 mars, dans les locaux de la Pharmacie nationale d’approvisionnement (Pna), un don de 25 mille doses d’AstraZeneca de l’Inde, écrit Emedia.
La tutelle, mettant en avant le fonctionnement du dispositif de surveillance – pharmacovigilance, a souligné que le Sénégal «n’a encore relevé, en la matière, aucun cas qui mérite d’être posé (du point de vue) de la pharmacovigilance».
Aujourd’hui, a-t-il insisté, «tout se passe bien dans le cadre de notre vigilance.» Et «autre élément, AstraZeneca est le deuxième vaccin homologué par l’Organisation mondiale de la santé (Oms). A ce niveau aussi, nous n’avons reçu aucune orientation spécifique pouvant nous faire reculer». Autrement dit, a-t-il tranché, «les choses se passent très bien à ce niveau. S’il y a des cas qui militent à ce que les pays concernés prennent des dispositions, nous (Sénégal) pouvons rassurer pour dire que ni au niveau de l’Oms ni de l’Agence européenne de médicament encore moins dans notre dispositif de surveillance, il n’y a rien qui puisse nous inquiéter».
Par mesure de précaution, le Danemark a suspendu son utilisation à cause de craintes liées à la formation de caillots sanguins chez des personnes vaccinées, a annoncé son autorité sanitaire hier, jeudi 11 mars, venant allonger la liste des pays européens (7) ayant déjà pris des mesures similaires.
S’agissant du don, le ministre a salué «un geste d’une grande portée en termes de solidarité entre pays, qui matérialise la longue relation d’amitié et de fraternité entre l’Inde et le Sénégal».
Selon lui, après l’acquisition d’une commande de 200 mille doses du vaccin Sinopharm, la réception de 324 mille doses d’AstraZeneca, dans l’initiative Covax, puis ce don de l’Inde, la campagne de vaccination anti Covid-19 est «aujourd’hui en train de prendre sa vitesse de croisière» au Sénégal, avec l’ensemble de ce stock.
Le bilan présenté ce matin, lors de la lecture du bulletin épidémiologique sur l’évolution de la maladie, fait état de 81 mille 961 personnes vaccinées sur l’étendue du territoire national.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top