A VOIR...

Le rappeur « 10 000 problèmes » en deuil

De son vrai nom Mouhamed Fall, «10 000 problèmes » a humé, ce mardi 12 janvier, l’air de la liberté dans la douleur et la tristesse. Condamné finalement à trois mois assortis de sursis pour violation de la loi sur le couvre-feu, lors de sa comparution devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, le rappeur a appris le décès de sa mère survenu hier nuit. Alors que le parquet avait requis un mois d’emprisonnement à son encontre. Une nouvelle qui aura rendu amer le goût de sa liberté après près d’une semaine dans les liens de la détention préventive.
Dans ce dossier, le prévenu a été reconnu coupable d’attroupement, de manifestation sans autorisation et de violation du couvre-feu. Toutefois, il s’est amendé face au juge. 
A l’en croire, il voulait lancer des messages de sensibilisation. « Je ne participerai plus jamais à une manifestation à plus forte raison violer un couvre-feu. Je ne commettrai plus jamais l’erreur de retourner en prison. Pardonnez-moi cette fois-ci et je vous garantis que cela ne se reproduira plus », affirme-t-il, en pleurs.
Mouhamed Fall a été arrêté lors de la première soirée du couvre-feu décrété par le Chef de l’Etat Macky Sall.

À lire également  Couvre-Feu de 8 jours, l'arrêté du Gouverneur de Thiès
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top