SPORT

Cinq joueurs africains qui ont marqué 2020: MANE, SALAH, AUBAMEYANG, NSAME, OSIMHEN

Sadio Mané et Mohamed Salah ont été champions d’Angleterre, Pierre-Emerick Aubameyang a porté son équipe vers la FA Cup, Jean-Pierre Nsamé a été l’un des meilleurs buteurs d’Europe et Victor Osimhen Prix Marc-Vivien Foé, acheté à un prix record par Naples.

Sadio Mané et Mohamed Salah « Reds » de bonheur

Liverpool sacré champion d’Angleterre, trente ans après. Malheureusement pour les supporters des « Reds », la fête n’a pas pu être à la mesure de leur immense joie, à cause de la pandémie de Covid-19. Mais ils ont au moins pu chanter à la gloire de leurs deux buteurs africains les mois précédents quand Anfield était plein.

Un peu moins prolifiques que lors de la saison 2018-2019 à l’issue de laquelle ils avaient terminé co-meilleurs buteurs de Premier League avec Pierre-Emerick Aubameyang (22 réalisations), Sadio Mané et Mohamed Salah ont quand même inscrit près de la moitié des buts de leur équipe : 37 dont 19 marqués par l’Égyptien et 18 par le Sénégalais. Une année en revanche un peu moins fabuleuse en Ligue des champions puisque les « Reds », tenants du titre, ont été éliminés en 8e de finale au terme d’un duel haletant avec l’Atlético de Madrid pendant lequel Salah et Mané n’ont pas brillé.

Cette déception mise de côté, il ne fait aucun doute que l’un des deux attaquants aurait été élu meilleur joueur africain de l’année si la cérémonie avait eu lieu. Cela avait d’ailleurs été le cas lors des trois éditions précédentes. À noter qu’au Prix FIFA « The Best », Sadio Mané a fini devant son coéquipier égyptien. Le Sénégalais a terminé 4e derrière Lewandowski, Messi et Ronaldo, mais devant De Bruyne et Salah.

À lire également  URGENT/ L'immunité parlementaire du député Ousmane Sonko Levée

Pierre-Emerick Aubameyang, enfin titré en Angleterre

Arrivé en janvier 2018 à Arsenal, le Gabonais attendait avec impatience de goûter aux joies d’un sacre. Après une finale de Coupe de la Ligue en 2018 et une autre de Ligue Europe en 2019, les « Gunners » ont remporté leur 14e Coupe d’Angleterre le 1er août dernier, grâce à Pierre-Emerick Aubameyang.

D’abord, c’est lui qui avait inscrit les deux seuls buts de la demi-finale contre Manchester City (2-0) avant de récidiver en finale face à Chelsea (2-1). « PEA » a donc porté son équipe mieux que le trophée qu’il a fait tomber, sans l’abîmer. De quoi faire rire ses coéquipiers qui ont exhorté leur capitaine à prolonger son contrat. Pierre-Emerick Aubameyang, joueur le mieux payé d’Arsenal suite à cette prolongation, a ensuite une nouvelle fois poussé son équipe vers le succès lors du Community Shield le 29 août. C’est lui qui avait ouvert le score et marqué le tir au but victorieux (1-1, 5-4 aux tab). Si son début de saison 2020-2021 est décevant, à l’image de son équipe, il faut se rappeler que c’est au printemps qu’on gagne des titres.

Jean-Pierre Nsamé, Monsieur un but par match

L’attaquant camerounais des Young Boys de Berne a été impressionnant d’efficacité cette année. Jean-Pierre Nsamé a inscrit 32 buts en 32 matches de championnat suisse. Il a évidemment terminé meilleur buteur au terme d’une saison où son équipe a été sacrée une nouvelle fois championne. Seuls Ciro Immobile (Lazio Rome) et Robert Lewandowski (Bayern Munich) ont été plus prolifiques lors de cet exercice 2019-2020 en Europe.

À lire également  IMAGE DU JOUR: Adji Sarr, au tribunal de Dakar, hier Jeudi

Cette saison, l’attaquant de 27 ans repart sur de très bonnes bases. Il a marqué lors de sept des huit derniers matches qu’il a disputés. C’est un atout de taille pour les « Lions indomptables » à un an de la Coupe d’Afrique des nations, qui aura lieu chez lui au Cameroun.

Victor Osimhen, huit mois à toute vitesse

Il avait la lourde tâche de remplacer à Lille l’Ivoirien Nicolas Pépé, Prix Marc-Vivien Foé 2019 transféré à Arsenal pour 80 millions d’euros. Victor Osimhen y est parvenu avec brio en lui succédant au palmarès de cette distinction qui récompense le meilleur joueur africain de Ligue 1. Avec 13 buts inscrits en 27 matches de championnat, le Nigérian tape dans l’œil de Naples qui l’achète environ 80 millions d’euros, un record pour le club comme c’était le cas pour Pépé à Arsenal. Les deux sont d’ailleurs les joueurs africains les plus chers de l’histoire.

En Italie, Victor Osimhen n’est pour l’instant pas aussi brillant qu’il l’a été en France. Mais il faut dire qu’il n’est pas épargné par les blessures : il n’a disputé que 6 rencontres de Serie A pour 2 buts inscrits.

RFI.FR

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top