ACTUALITÉ

Litige sur le littoral: la menace du sous-préfet de Dakar à Barthélémy Dias: « Il ne doit en aucun cas troubler l’ordre public »

Djiby Diallo alias Jack Bauer est intervenu ce matin, sur le différend qui oppose la commune de Mermoz que dirige Barthélémy Dias à celle de Fann Amitié Point E de Palla Samb. A l’origine, le maire de Sacré Cœur avait arrêté le chantier de M. Djibril Diallo, diplomate aux Nations Unies, président Onusida pour l’Afrique centrale et occidentale, né à Kolda il y 67 ans. Il précise que “cette confusion est faite délibérément car l’autre Djiby Diallo est sous-préfet de Dakar plateau”.

Autorisation de construire

L’approbation de l’autorisation intervient après instruction du dossier par l’Urbanisme et l’avis de tous les services techniques  (le Cadastre les Domaines l’Urbanisme et la mairie : ndlr)”, explique le sous-préfet . Selon lui,  “il n’y a aucun doute, le terrain est effectivement situé dans la commune de Fann-Amitié-Point E dirigée par Palla Samb, d’après le décret 96- 745 du 30 du 30 avril 1996″.

Orthodoxie administrative

M Diallo poursuit : “Les limites ne souffrent d’aucun doute. Selon Jack Baur, M Djibril Diallo, diplomate aux Nations Unies, a respecté toutes les procédures administratives. “Si le maire de Sacré cœur conteste, il doit plutôt saisir la justice. Il ne doit en aucun cas troubler l’ordre public. C’est inacceptable. Il faut retourner à l’orthodoxie administrative, la presse ne règle jamais les conflits fonciers”, conseille-t-il au maire de Mermoz Sacré Coeur.

À lire également  Cellou Dalein Diallo: "Je salue le soutien de l’UE aux Guinéens"
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top