A LA UNE

Nomination: Moussa Sy met le feu à l’APR

La nomination du maire des Parcelles Assainies, Moussa Sy comme Président du Conseil d’Administration du Port Autonome de Dakar par le président de la république continue de diviser ses partisans.

La nomination du maire des Parcelles Assainies, Moussa Sy comme Président du Conseil d’Administration du Port Autonome de Dakar par le président de la république continue de diviser ses partisans. Si certains fustigent la promotion des transhumants au détriment des cadres de la première heure, Moussa Fall souligne une méconnaissance des prérogatives du Chef de l’État, et souligne que les priorités sont ailleurs.

» Attaquer le Président de la république sur la base d’une nomination c’est ignorer royalement les prérogatives et les dispositions constitutionnelles de ce dernier. Le président nomme sur la base de la confiance et de ses convictions. Il dispose des pouvoirs que la Constitution lui confère » rappelle le conseiller spécial de la présidente du Conseil économique social et environnemental.

Avec le contexte de Covid-19 et ses conséquences, M. Fall martèle que les urgences sont plus pressantes que des querelles de nominations.  » Nous devons arrêter d’épiloguer sur des questions déjà réglées. Par ailleurs le pays est plus que jamais hanté par cette pandémie qui a complètement déstructuré tous les paramètres de notre économie, nous avons besoin d’une union sacrée autour du président afin de sortir le Sénégal dans cette crise économique mondiale. Cependant rien ne sera plus comme avant, les critiques sans objets, les dérives sciemment organisées, les chantages ne vont plus prospérer. »

Par Babacar TOURE

À lire également  GOUVERNEMENT: Les raisons d'un blocage
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top