ACTUALITÉ

Fonds minier, grogne du personnel… : C’est le malaise au ministère des Mines

Le climat social est morose au ministère des Mines et de la Géologie dirigé par Mme Aïssatou Sophie Gladima. Du moins, si l’on en croit le quotidien Source A qui fait cas, dans sa livraison de ce lundi, d’un malaise ambiant qui y sévit.

Hormis « le tarissement du Fonds minier censé prendre en charge les salaires de près de 200 agents dispersés entre plusieurs ministères », le journal révèle aussi « des affectations ô combien bizarres qui en rajoutent à la tension ».

Il en est ainsi du désormais ex-numéro 2 de la Direction des mines « chassé à Kaolack en tant que subordonné du chef du service régional, alors qu’il est plus gradé que lui ». Sans parler « des cas de Mbenda Fall, Ablaye Bâ, Thiépenda et Baba Aïdara ».

Interrogé par Source A, le chargé de la communication du ministère « n’a pas voulu se prononcer sur l’assèchement financier dont est l’objet le Fonds minier, préférant (nous) envoyer balader auprès du chef du personnel ».

Face à une telle situation, beaucoup de personnes sont en train, selon le journal, de prendre leurs jambes à leur cou. C’est notamment le cas le cas du ci-devant directeur de Cabinet, un cadre de la Direction centrale des marchés publics, qui a préféré rendre le tablier.

À lire également  Le défilé du 04 avril 2021 ne sera pas célébré.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top