ACTUALITÉ

LENDEMAINS D’ELECTIONS : LE « SUKARU KOOR » SE FAIT DESIRER (par Thierno Diop)

Vous avez tous remarqué que les politiciens ont disparu de la circulation, à la veille de la Korité. Téléphones éteints, ils inventent toutes sortes de subterfuges pour échapper aux radars des militants les plus perspicaces. Pourtant, l’an passé, durant la même période, ils rivalisaient d’ardeur en offrant du « Sukaru koor » et autres largesses aux indigents de ma catégorie. J’avais même écrit un post pour alerter sur cette montée dangereuse de l’idéologie alimentaire. Ce BAKHOU NGUISTEUL était d’autant plus déplorable qu’il déchirait notre « mbalanou soutoureu », car les nécessiteux étaient exposés devant les caméras. Histoire de montrer au chef qu’on s’occupe de la plèbe, à quelques mois de la présidentielle, dans l’attente d’une promotion après l’élection. Youssou Ndour avait averti son monde : « kheuy bakh yomb na wayé li djaffé moy deuk tha » ! Il aurait pu ajouter comme ce roi du Saloum : « Déguou pot khamoul ya thi naan » ! Les peuples n’ont que les dirigeants qu’ils méritent.
Si vous avez des vivres à offrir, c’est aujourd’hui que j’en ai besoin, avec ce gap de 100 milliards que le budget doit combler, là où on refuse toute augmentation de salaire aux fonctionnaires.

À lire également  Malick GACKOU rejoint le Palais dans les heures qui viennent
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top