A LA UNE

Ousmane Mbengue risque gros !

En effet, cueilli ce mardi matin, chez lui à la cité Sipres 2, il est poursuivi, d’après une source de Seneweb, pour « appel au meurtre », « incitation à la haine » et « injures publiques via les nouvelles techniques de l’information et de la communication ».

Il avait, à travers un post sur son profil Facebook, appelé à exterminer les femmes sénégalaises suite à la publication d’une internaute qui dénonçait les violences à l’égard des femmes.

La même source informe que Mbengue, toujours maintenu en garde à vue dans les locaux de la Section recherche de la gendarmerie de Colobane, risque d’être déféré demain mercredi. Ceci, malgré le fait qu’il ait « regretté » son acte devant les enquêteurs.  

« Il a même craqué, demandant pardon à l’endroit des femmes sénégalaises », ajoute notre interlocuteur.

À lire également  GUINEE: Cellou Dalein Diallo pose des conditions pour rencontrer la mission internationale
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top