PUBLICITE

PUBLICITE

Ridiculisé par le conseil municipal, Banda Diop boude

Réunis ce vendredi 29 mars pour le vote du budget de 2019 (48 h avant la clôture du délai autorisé par la loi pour un tel exercice), le maire et ses conseillers ne se sont pas entendus. En effet, la loi qui régit les collectivités territoriales prévoit un délai d’un (1) mois pour la session du vote d’un budget. Offusqués par le « laxisme » du maire qui, à 48 heures du deadline, a voulu faire valider son budget, les conseillers municipaux ont dit niet. Face à cette fronde, Banda Diop a rassemblé ses dossiers et a quitté la salle. Une attitude dénoncée par ses collaborateurs qui ont aussitôt interpellé le préfet à qui il revient la charge d’appliquer un budget pour cette commune.

PUBLICITE

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :