CONTRIBUTION

Enseignant chercheur à l’Ugb : La démission ou le renvoi du colonel Kébé exigé (Abdoulaye Diagne)

Nul n’a le droit de se taire devant des agissements qui peuvent avoir des conséquences néfastes sur la bonne marche de notre très belle et respectable République.

Pour cela, nous autres jeunes du pays, conscients de la nécessité de travailler non seulement pour la préservation des acquis mais aussi et surtout pour leur renforcement aux seules fins de garantir une nation solidaire, pacifique où tout le monde a du bon à vivre, nous appelons à une prise de conscience urgente quant à la manière de dire, de faire mais aussi de penser la politique.

C’est pourquoi, l’ensemble des Elèves et Etudiants Républicains, par ma voix, condamnent fermement l’attitude irresponsable voire immature du colonel Kébé en tant que crème intellectuelle de ce pays pour ce, nous avons aujourd’hui le cœur meurtri, abattu.

Quand un colonel, sensé d’être un bon exemple pour tout jeune soucieux du devenir de son pays, se permet de déroger à la très noble discipline militaire, nous avons de quoi nous soucier. Son appel au soulèvement populaire est a sanctionner de la plus ferme des manières.

Enseignant aujourd’hui à l’UGB, le Colonel Kébé se fait rattraper par son passé dont nous allons nous priver de rappeler dans cette contribution si l’on sait que tout le Sénégal est aujourd’hui informé de ses bassesses liés au sexe.

Tout enseignant doit constituer une référence pour ses étudiants mais aujourd’hui, le colonel Kébé n’a aucune place dans le monde Universitaire. Il doit démissionner de ses fonctions. Sinon nous demanderons sans détour, le plus rapidement possible, son limogeage par son Ministre de tutelle, M. Mary Teuw Niane.

À lire également  Avec Alpha Condé, la démocratie guinéenne piégée

Nous avons besoin des grandes personnes qui inculquent à la jeunesse sénégalaise les vertus de la morale et de l’éthique tels que le patriotisme, l’altruisme et le civisme. Mais pas à ces genres de personne qui font honte à toute une nation.

Bref : Quand M. Kébé se permet, en tant que colonel d’être cité dans des affaires de mœurs, d’appeler à la révolte rien que pour des intérêts politiques crypto-personnels et termine par se rattraper par son passé sur un scandale sexuel en tant qu’enseignant chercheur en anglais à l’UGB, doit être immédiatement radié sans arrière-pensée.

Je termine par lancer un appel fort à l’endroit de tout citoyen d’épouser et de consolider sans faille les valeurs considérables de notre chers. Le Sénégal a toujours été une vitrine internationale dans tous les secteurs. Nous avons un pays bâtis par des hommes forts et valeureux. Donc permettons aux générations futures de bénéficier de ce lègue en très bon état.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top