A LA UNE

Abdelaziz Bouteflika renonce à briguer un cinquième mandat

Dans une lettre adressée aux Algériens, le président annonce également la formation d’un « gouvernement de compétences nationales » et le report de l’élection présidentielle, qui était prévue le 18 avril.

Abdelaziz Bouteflika renonce. Après plus de deux semaines de protestations, le président algérien a annoncé, lundi 11 mars, sa décision de ne pas briguer un cinquième mandat.Dans un message à la nation publié par l’agence officielle APS, il fait savoir également que le scrutin qui était prévu le 18 avril, ajoute la présidence, est reporté.La présidentielle aura lieu « dans le prolongement » d’une conférence nationale chargée de réformer le système politique et d’élaborer un projet de Constitution d’ici fin 2019, précise-t-il. Par ailleurs, un remaniement ministériel aura lieu prochainement, poursuit la présidence.

À lire également  Nîmes : Un commerçant interdit l’accès à son magasin aux femmes voilées
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top