A LA UNE

Le colonel Kébé parle pour la première fois

Le colonel Abdourahim Kébé, secrétaire à la défense du parti Rewmi d’Idrissa Seck, son arrestation et sa libération avaient fait le tour du monde.
Placé sous contrôle judiciaire depuis mardi dernier, le colonel a rendu un hommage à ses soutiens.

« Henry Ward Beecher disait « La reconnaissance est la plus belle fleur qui jaillit de l’âme. » Aussi, est-ce de tout coeur que je dis MERCI à chacun.e d’entre vous pour votre solidarité agissante. Que Dieu vous rétribue et protège notre pays», a t-il dit dans un post.

Aucun mot sur sa carrière politique. Mais d’après la loi du 28 juillet 2008, il n’a pourtant pas le droit d’exercer cette fonction, ni même de faire de la politique. Ainsi, il a été révélé que cette loi impose l’obligation de réserve aux officiers. Même ceux, à la retraite, jusqu’à 65 ans.

L’officier, prévient la loi, n’a pas le droit de mener des activités politiques, même s’il a le droit de voter. Alors que le colonel Kébé qui n’a pas encore atteint 65 ans, est dans l’obligation de respecter cette loi.

Source: exclusif.net

À lire également  COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 24 FEVRIER 2021
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top