Présidentielle 2019 : les craintes d’Obasanjo et Cie

Quatre anciens chefs d’État, avec à leur tête Olusegun Obasanjo, ont tiré la sonnette d’alarme dans un rapport publié il y a quelques jours.

Dans ce document, il est clairement notifié qu’il y a des risques liés à la coupure ou à la rationalisation de l’Internet le jour de l’élection présidentielle. Pour eux donc : « Si le Sénégal sombre dans le chaos, c’est toute la région qui bascule ».

Selon le quotidien Source A, ce document titré « West Africa Election » porte en effet l’empreinte de John Dramani Mahama du Ghana, Ernest Baï Koroma de la Sierra Leone et Saulos Chilima Abeokuta, actuel vice-président du Malawi. Le rapport en question soulève de réelles craintes quant au scrutin du 24 février prochain au Sénégal et celui de 2020 prévu en Côte d’Ivoire.

laissez un commentaire
%d blogueurs aiment cette page :