A LA UNE

Week-end meurtrier à Dakar et Saly

Sébikotane:  2 fillettes périssent dans l’incendie de leur case

Ce vendredi, une case à l’intérieur de laquelle dormaient deux fillettes a pris feu à Sebi-gare.
Profondément endormies, Hassanatou et Nafissatou n’ont pu échapper aux flammes.
Avant que les premiers secours n’interviennent, la case était complètement réduite en cendres.
Les fillettes, l’une âgée de 3 ans et l’autre de 5 ans ont péri.

Parcelles: il poignarde sa femme et tente de s’immoler

Sous l’emprise d’une jalousie maladive, un père de famille a poignardé on épouse avant de tenter de s’immoler par le feu dans leur chambre qu’il a incendiée, après s’y être enfermé.
Il sera appréhendé par les limiers du Commissariat de Golf.
Sa dame lutte pour sa survie à l’hôpital principal.

Saly: une prostituée tuée par strangulation dans sa chambre

Le quartier de Saly Tapé a été le théâtre ce week-end d’un homicide pas comme les autres.
La mort de A. Thiam.
Vers 04h du matin, un voisin qui avait remarqué que la porte de la chambre de la victime n’était pas fermée, l’a appelé par son nom. Une fois dans la chambre. Coup de théâtre! Il remarque que la pièce est mise sans dessus dessous et la maîtresse des lieux était allongée, gisant dans une mare de sang.
Il alerte donc les sapeurs pompiers et la gendarmerie.
Que s’est-il donc passé? Impossible de le dire pour l’heure. Selon des témoignages recueillis sur place, la défunte menait une vie de prostituée dans la discrétion.

À lire également  URGENT: Aly Ngouille Ndiaye en route vers le palais.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top