A LA UNE

Khalifa Sall radié de l’Assemblée nationale

Les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour Khalifa Sall. Révoqué de son poste de maire de Dakar et recalé, pour le moment, de la Présidentielle par le Conseil constitutionnel, il a perdu également son mandat de député.

C’est le ministre de la Justice, Ismaila Madior Fall qui a adressé une lettre au président de l’Assemblée nationale pour lui demander l’application de la loi. Ainsi, Khalifa Sall, candidat recalé à la présidentielle de 2019 a été radié. Son poste de député revient désormais au responsable des jeunes du Grand Parti, Malick Guèye, qui sera installé dans les prochains jours.

À lire également  La vérité sur le limogeage ou la mise à l’écart de plusieurs ministres
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top