ACTUALITÉ

Me Ciré Clédor Ly, avocat d’Atépa et des 21 recalés: « le Cc a déjà sabordé la présidentielle ! »

Recalée à l’étape du parrainage, le leader de Sénégal Rek a décidé de saisir la justice pour attaquer « l’impertinence du rejet de leurs parrainages ». Pierre Goudiaby Atépa qui a fait face à la presse a commis des avocats dont Mes Ciré Clédor Ly et Demba Ciré Bathily. Avec les 21 autres candidats à la candidature qui ont été recalés, l’architecte fait savoir qu’à compter de ce mercredi 2 janvier, ces conseils vont ouvrir les hostilités car selon lui: » il nous semble que cette histoire de parrainage est anticonstitutionnelle. » A sa prise de parole, Me Ciré Clédor Ly dira: » nous avons prévu d’engager des procédures judiciaires. Il se trouve que le plus urgent, c’est d’engager des procédures au niveau national. Mais il n’est pas exclu que d’autres actions soient menées au cas où il y aurait un forcing pour l’élimination arbitraire des candidats par le Conseil constitutionnel, afin que nous puissions saisir d’autres instances habilitées qui ne soient pas des instances internationales. » L’avocat procédurier de poursuivre: » En tant qu’avocats, nous pensons globalement que c’est le parrainage qui constitue une mare dans la soupe et qui fait que tout le processus électoral ne peut pas aboutir à des élections libres, avec l’expression de la volonté populaire sur le choix de celui qui devra, demain, présider aux destinées de notre pays. Nous avons des éléments qui permettent de dire que le Conseil constitutionnel a déjà sabordé la présidentielle. »

À lire également  "Proche d'Aminata Touré" : Serigne Bassirou Guèye, sur siège éjectable
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top