Fin de cabale des présumés meurtriers de l’élève Ibrahima Kane

La police de Dieuppeul a mis fin à la cabale des présumes meurtriers du jeune Ibrahima Kane, élève en classe de Première au Lycée de Pikine-Est. Les mis en cause l’avaient agressé mortellement à l’aide d’un poignard dans la nuit du 30 au 31 décembre 2018 pour lui voler son téléphone. Dans leur fuite, un des quatre agresseurs a été neutralisé par un témoin de la scène macabre après une course poursuite. Ce qui a facilité l’arrestation des autres membres de la bande.

laissez un commentaire
%d blogueurs aiment cette page :