A LA UNE

Procès: Assane Diouf assume tout… » » Je n’ai pas insulté Serigne Bass Abdou Khadre. »

Affaibli par les rigueurs de la prison, Assane Diouf n’a cependant pas perdu de sa franchise qui frise l’insolence. Devant la barre ce mercredi 26 décembre, l’insulteur public n’a pas varié dans ses déclarations qui lui ont valu son rapatriement et son incarcération. Face au juge, l’ancien émigré à qui il est reproché d’avoir proférer des insultes à l’encontre du porte-parole de la communauté Mouride déclarera: » Je n’ai pas insulté Serigne Bass Abdou Khadre. Je lui ai juste demandé d’où il tire sa fortune. Une question qui a toute sa pertinence parce qu’aujourd’hui, il est devenu milliardaire alors qu’on ne lui connait aucune société encore moins un champs. J’ai fait 17 ans aux Etats-Unis, je travaillais durement et je ne suis pas milliardaire. En tant que disciple mouride, je voulais savoir comment il avait fait alors que je suis son aîné… » Abondant dans un autre fait qui lui est reproché, Assane Diouf confirme ses dires en rajoutant détenir les preuves que les policiers de Guédiawaye sont des corrompus. Revenant sur son expulsion des Etats-Unis, il s’exprimera en ces termes: » à cause d’un mensonge d’Etat que j’ai été expulsé des Etats-Unis. Des agents du Fbi ont même failli me tuer pensant que j’étais un terroriste… » Dans son réquisitoire, le procureur a demandé au tribunal de condamner l’insulteur public à 5 ans de prison alors que la défense a plaidé la relaxe. Rendez-vous le 8 décembre prochain…

À lire également  Cellou Dalein Diallo : « Je suis déterminé »...«Je suis illégalement privé de ma liberté »
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top