Bagarre au Patio: le militaire français demande une liberté provisoire à la chambre d’accusation

L’histoire d’Oumar Watt, du nom de ce jeune sénégalais qui s’était retrouvé dans le coma après avoir été molesté par un militaire français, suscite encore de l’intérêt trois mois après les faits. Mike Teiho, le principal accusé qui est depuis le 27 septembre en prison, s’est vu refusé une seconde demande de liberté provisoire. Loin d’être abattu, il s’est tourné vers la Chambre d’accusation qui va se prononcer dans les prochains jours. Dans cette attente, l’avocat de la victime, Me Khoureïchi Bâ s’est confié et a exprimé son souhait de voir cette requête trouver une fin de non recevoir tant que son client ne sera pas entendu dans le fond par le juge. A noter qu’Oumar Watt est depuis quelques semaines en Tunisie où il reçoit des soins.

laissez un commentaire
%d blogueurs aiment cette page :