Le printemps français !!!

Dans son livre intitulé « Révolution », E Macron parlait de la France divisée et fracturée. D’une part « la France des métropoles » qui ne manquait de rien et d’autre part, la France « périphérique » et orpheline de tout. Il décrivait ainsi avec un réalisme chirurgical, l’injustice quotidienne que vivaient des français reposant sur des bases professionnelles, sociales et même raciales. Arrivée aux commandes, l’homme perpétue avec un cynisme déroutant ce qu’il qualifiait, deux ans plutôt, d’inimaginable, d’impardonnable et d’inhumain.
L’internet est là et on voit tout, renchérissait l’homme fort de la France.
En effet, l’internet est là et tout se voit encore aujourd’hui. Comme en Tunisie, comme en Egypte ou en Lybie, les réseaux ont encore fait leurs effets. La crise sociale qui a éclaté en France aurait surpris plus d’un. Macron qui jouissait d’une opinion favorable tel un Ben Ali ou un Moubarak qui gagnaient les élections à 95%, a vu sa cote passer sous 20%. Comme Ben Ali face aux « M .Bouazzi (s) », Macron se replie devant les « gilets jaunes ». C’est un vrai printemps français après celui arabe.
La seule différence notoire entre ces deux printemps réside dans le simple fait qu’aucune puissance ne s’est immiscée dans les affaires intérieures de la France. Des puissances étrangères aux ambitions sournoises et aux desseins cyniques ont profité de la colère d’une population pour exécuter leurs plans maléfiques en Tunisie, en Lybie et en Egypte.
Ce serait le printemps français, printemps d’un peuple « mature » face à un gouvernement « responsable » et soucieux du quotidien de ses citoyens. Alors, point d’ingérence ! Car si ingérence il y a il resterait plus qu’à trouver un point de chute : en Arabie Saoudite, en Côte d’Ivoire ou en Guinée Equatoriale ? je peux lui garantir tout au moins que les portes de l’Ambassade du Sénégal en France lui seront grandement ouverte ? Ah le monde de la masse et des élites ! Belle image d’un monde à deux poids deux mesures ; image qui montre que parmi les élites aussi il y a des masses !

Ousmane Sy,enseignant

laissez un commentaire
%d blogueurs aiment cette page :