A LA UNE

Contrat d’affermage: la SDE rit sous cape

Le contrat arrivé à expiration depuis le 1 décembre mais la Sénégalaise des eaux (SDE) va poursuivre le travail pendant les six prochains mois. Et ce, quelque soit la décision de l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp). La gestion du liquide précieux retiré de leurs mains au profit de SUEZ, la SDE avait saisi l’Armp pour contestation. Le nouveau contrat d’affermage suspendu, le ministère de l’Hydraulique s’était retourné vers la SDE afin qu’elle continue le travail le temps de transition. La Sénégalaise des eaux a répondu favorablement à la requête des services de Mansour Faye. L’accord signé constitue le 9ème avenant du contrat qui lie la SDE à l’Etat du Sénégal depuis 20 ans.
Alors, admettons que l’Armp maintienne SUEZ, cette dernière va poiroter pendant 6 mois avant de pouvoir installer ses quartiers et de dérouler. Dans l’autre cas de figure, si l’Armp penche en faveur de la SDE, celle-ci va non seulement terminer ce 9 ème avenant conclu avec l’Etat, mais elle va déballer ses cartons.

À lire également  Bye bye covid-19 ! Le coronavirus démystifié au Sénégal
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top